Sociétés

En Guinée, plus que le travail, la fonction publique est un trésor ! ( La fléchette de Fatoumata Harouna KEÏTA)

today30 avril 2024 26

Arrière-plan
share close

Journée internationale du travail, c’est ce 1er mai en Guinée et partout dans le monde. Dans la plupart des pays de la planète comme c’est le cas chez nous, c’est une journée de revendication pour les travailleurs. Une façon de réclamer de meilleures conditions de travail. 

Mieux elle est fériée, chômée et payée pour tous les salariés. Mais exceptionnellement chez nous autre,  la journée internationale du travail a tout son sens. Personnellement, je ne me plaindrai jamais de vous rendre service. Ce jour n’est pas férié pour tous !

Et en Guinée, le travail fait partie de notre devise,  la première d’ailleurs avant la justice et la solidarité. Ce n’est pas pour rien si on est prêt  à tout pour avoir, ce travail. Et celui qui a la chance de tomber sur la fonction publique dans cette quête aura touché le Jackpot.

Oh, comme c’est plaisant de travailler !

Vous pouvez d’ores et déjà vous trouver d’autres occupations et attendre la fin du mois pour aller récupérer votre salaire chez monsieur l’Etat. Il est carrément bonasse. Il vous paye pour votre matricule et rien d’autre. Il emploie parfois sans même demandez de compte.

Sauf que ce n’est pas tous les jours qu’on met la main sur un Jackpot. Les enseignants contractuels courent derrière depuis 2019. Ils ont même renoncé à leur salaire de près d’une année juste pour ça, malheureusement, le pari n’est pas encore gagné. Le dieu de la chance ne leur souri toujours pas.

Pourtant, ce n’est pas ce qui semble décourager les autres. Chacun a payé ici cent mille franc guinéen rien que pour intégrer la fonction publique. Même des travailleurs du privé étaient aussi dans la file d’attente. Et grâce aux démarches engagées de part et d’autre pour se procurer des documents qu’il faut, l’Etat s’est encore plus enrichi. Et aujourd’hui, on continue de croiser les doigts. En tous cas, on ne s’est jamais plaint de passer les journées sous le soleil.

 

Tout ça, c’est au nom du travail !

 

N’oubliez pas la morale de La Fontaine, « le travail est un trésor » !

 

La fléchette de Fatoumata Harouna KEÏTA

 

 

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%