Soleil FM
Guinée société Infos

Environnement : la contribution des citoyens à la pollution

La pollution de la nature à travers les eaux souillées et les ordures ménagères devient de plus en plus préoccupante. Le constat est que pendant la saison des pluies, de nombreux citoyens débouchent leurs fosses septiques sur les caniveaux, parfois même sur les chaussées. A cela s’ajoutent les ordures qui viennent obstruer les ordures ménagères déverser dans les canalisations. Ce qui pose des problèmes d’inondations et de santé publique.

Chaque année, pendant les grandes pluies, quelques citoyens trouvent le moyen de vider leurs toilettes dans les caniveaux. Conséquence, des odeurs et des odeurs nauséabondes polluent l’environnement et rendent l’air irrespirable.

« Nous sommes victimes des eaux souillées venant des toilettes du voisinage. Donc quand il pleut, à chaque fois les gens profitent pour évacuer les eaux souillées, ce qui est gênant et il y a une différence entre l’eau de pluie et celle des toilettes » a déploré Augustin Zoumanigui, résident à Lambagni, commune de Ratoma.

Cependant, il estime que la responsabilité incombe à tous « l’état et la population : d’une part l’état est responsable puisqu’il ne fait pas de contrôle, pas de suivi. Le ministère chargé de l’environnement doit s’investir pour sensibiliser les gens à comprendre que cette pratique n’est pas bonne du tout ».

Pour Oumar Camara du même quartier « C’est l’impunité qui fait cela parce que c’est au vu et au su des dirigeants, des chefs de quartier. »

Lambagni n’est pour autant pas le seul quartier à vivre cette réalité à dans la capitale. C’est une pratique devenue habituelle à Conakry pendant la saison des pluies.

Jean Waraba Guilavogui

Related posts

“Ces journaux qui n’arrivent jamais. Enquête sur les entraves à la distribution de la presse”.

tsegbaya

L’Europe a dépassé l’Asie en nombre de décès dus au coronavirus, selon un comptage AFP

soleilfm935

Violences basées sur le genre : le Club des jeunes filles leaders de Guinée annonce un forum en 2020

tsegbaya