Guinée économie Infos

Exploitation des blocs 1 et 2 de Simandou : la convention ratifiée par l’Assemblée nationale

L’autorisation de ratification des conventions du projet Simandou des blocs 1 et 2 a été votée par la majorité des députés en plénière ce week-end à l’hémicycle. L’exploitation de ces gisements dont le marché est conclu entre le gouvernement et la société minière de Boké, constitue une lueur d’espoir pour les populations qui pourraient, selon le Ministre des Mines et de la Géologie, générer des profits.

A en croire nos sources, c’est un projet dont le marché est acquis par la SMB à la faveur d’un appel d’offre. Selon le Ministre des Mines et de la Géologie, cette politique minière va permettre de booster le secteur des mines, l’agriculture et le transport en Guinée « avec un corridor qui fera l’objet d’un investissement de 150 millions de dollars avec des revenus importants et des impacts tout le long du tracé, ce qui permettra justement de faire du projet, un projet majeur dans la transformation de l’économie nationale » a indiqué Abdoulaye Magassouba.

Pour la ratification de ladite convention, le Ministre des Mines était en compagnie de son homologue du budget. Ismaël Dioubaté a soutenu que ce projet va rapporter en termes de revenu minier tant sur les aspects portuaires et que ferroviaires, un montant « je le dis toujours c’est de passer d’une illusion minière à une réalité minière profitable. Si je vous donne quelques chiffres de graduer, ce que le projet va apporter en terme de revenu minier  à un montant estimé à plus de 35 milliards de dollars. C’est énorme ! » a affirmé le chef du département du budget.

Ismael Dioubaté, ministre du budget

En plus des redevances qui seront versées à l’Etat, l’employabilité de la main d’œuvre locale sera une priorité, poursuit-il : « sans compter les autres aspects non seulement, ça crée de l’emploi et va permettre à l’Etat de percevoir des revenus sur les particuliers mais aussi ça va créer des PME locales non seulement des sous-traitances indirectes et directes » a estimé Ismaël Condé.

Il convient de préciser, selon le Ministre du budget, que dès après la signature de la convention le 09 juin dernier, les travaux de ré-profilage de la route Kankan – Kérouané / Kérouané – Beyla ont aussitôt commencé et doit aboutir au bitumage.

Samuel Demba Duolamou

Articles similaires

Le syndicat de la presse privée ne sera pas représenté à la HAC, « C’est une déception totale même si c’était prévisible » dixit Sékou Jamal Pendessa

soleilfm935

Déguerpissement : l’UFR dénonce la procédure du Gouvernement

soleilfm935

Heurts à N’Zérékoré : le FNDC accuse Damaro Camara et Bantama Sow

tsegbaya