Soleil FM
Guinée politique Infos

Fin de révision des listes électorales : La CENI annonce la prochaine étape

La Commission Électorale Nationale Indépendante-CENI se réjoui du déroulement des opérations de révision exceptionnelle des listes électorales qui ont pris fin lundi 3 août. Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 4 août dans un complexe hôtelier de la capitale, le président de l’organe de gestion des élections a affirmé que son institution ne ménagera aucun effort pour l’organisation d’une élection inclusive et crédible le 18 octobre prochain.

Cette opération des deux dernières semaines concernait les électeurs jugés problématiques à la veille du double scrutin du 22 mars dernier, puis ceux ayant l’âge de voter  et les personnes non-recensées. Pour mener ce travail, deux mille opérateurs de saisie ont été déployés par la CENI.« On ne saurait parler de la réussite de toutes ces activités sans louer les efforts du gouvernement. L’Etat nous a accompagnés. A la lumière de ces travaux, il faut dire que d’ores-et-déjà il faut se féliciter et dire que c’est rassurant pour nous. Tout en améliorant ce qu’on doit améliorer » a affirmé Kabinet Cissé, président de la CENI.

Conscient du manque d’engouement constaté dans les CAERLES au cours de ces opérations, le président de la CENI estime que ce délai était suffisant « pour nous, le processus il est clos. Ceux qui ne sont pas passés, ils ne pourront pas voter » a martelé M. Cissé.

Quant à la situation du nombre d’électeurs déjà touchés par cet enrôlement, le conférencier trouve qu’il est un peu trop pour en parler « toutes les données récoltées doivent à partir d’aujourd’hui, être remontées, compilées et traitées. Ceux qui doivent être enlevées s’il y a des doublons, on les enlèvera. S’il y a des mineurs, on les enlèvera. Et à l’issue cette opération, on saura combien d’électeurs ont été réellement touchés par la CENI » a indiqué Kabinet Cissé.

Pour la prochaine étape, la CENI annonce l’arrivée de deux partenaires : l’opérateur international Diama solution qui a déjà fait ces preuves et une mission d’experts de la CEDEAO pour la correction des données.

Samuel Demba Duolamou

Related posts

Kindia : Le corps d’une femme enceinte en état de putréfaction retrouvé après une semaine

tsegbaya

Wakriya AC en deuil : voici le programme d’inhumation

tsegbaya

Kindia : le plan de communication des risques épidémiques en débat

tsegbaya