Soleil FM
Guinée politique Infos

Formation des agents de la police : Comment se protéger et protéger les autres

Le ministère de la sécurité et de la protection civile en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers organise des séries de formations et de sensibilisations. Cette initiative vise à informer les agents des commissariats centraux de police de Conakry, Dubréka et Coyah sur le comportement à adopter en cette période de pandémie de COVID-19. Ce mardi, c’est le commissariat de Matam qui a abrité la cérémonie.

Il faut se protéger pour pouvoir protéger. C’est dans cette logique que s’inscrivent ces formations et sensibilisations en faveur des agents de police afin de les protéger dans la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus.

Mme Marie Gomez commissaire de police fait partie des initiateurs « C’est une initiative qui a été prise par le département de la sécurité par rapport à une sensibilisation au niveau de tous les commissariats centraux de la capitale y compris Dubreka et Coyah. Cette sensibilisation a deux volets : premièrement dans le cadre du COVID-19 et les violences basées sur le genre » a expliqué Mme Gomez.

Responsable de l’office de protection de genre, d’enfance et des mœurs au ministère de la sécurité et de la protection civile, Mme Gomez estime que le message est tombé dans de bonnes oreilles «  Le message est bien passé, nous les agents chargés de l’application de la loi, nous devons être les premiers à donner de l’exemple, si nous partions vers un citoyen pour lui demander  de porter son masque alors que nous en tant qu’agent chargé de l’application de la loi sensé verbaliser ce dernier et nous n’avons pas donner l’exemple ce n’est pas bon. Donc je pense que le message est bien capté par les agents des commissariats centraux mais aussi du coté de la violence basée sur le genre ils ont bien été édifiés » s’est-elle confiée.

Capitaine Kamate Camara est l’un des participants à cette formation « cette formation de sensibilisation a une importance capitale pour nous personnel du commissariat central de police de Matam, on a entendu des choses ici qui nous permettent de nous protéger et protéger nos proches de cette pandémie de COVID-19. Ce que nous avons à dire comme recommandation c’est de demander à ce que ces séries de formation se multiplient dans les différentes unités   de police » a-t-il suggéré.

A préciser que les Commissariats de Kaloum et Dixinn ont été les premiers bénéficiaires. La prochaine étape vise Matoto, Ratoma, Coyah et Dubréka.

Amadou Oury Touré

Related posts

Décès de Stéphane Sioké : « que la perte de notre enfant ne ferme pas la porte de la Guinée à la famille de Stéphane », dixit l’Administrateur de Soleil FM

tsegbaya

Incendie dans les locaux de la radio Sabou Fm : le feu a tout consumé

tsegbaya

Respect des droits de l’homme: ce rapport de Human Rights Watch qui épingle la Guinée

tsegbaya