Soleil FM
Guinée société Infos

Grave incendie à la Cimenterie: les victimes accusent le courant d’EDG

Un grave incendie s’est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi au quartier de la cimenterie, dans la commune de Ratoma. Il n’y a pas eu de perte en vie humaine mais plusieurs boutiques et magasins ainsi que ses contenus sont parti en fumée. Les victimes accusent la guinéenne d’électricité – EDG.

L’incendie qui s’est déclaré aux environs de 3 heures du matin et a duré plusieurs heures a presque tout consumé malgré l’intervention de certains citoyens. Des boutiques d’alimentations et de transfert d’argent en passant par des magasins de stock de matériels de constructions tout est parti en fumée. Assis devant sa boutique calcinée par les flammes, Thierno Boubacar Diallo l’une des victimes affirme avoir tout perdu : « c’est aux environs de 3 heures du matin qu’on a été informé soi-disant notre boutique a pris feu. Et effectivement quand on est arrivé on a vu le feu partout et malheureusement, rien n’est sorti, tout est parti dans le feu », témoigne-t-il avec une voix en détresse.

Binta Bah est propriétaire d’une boutique d’alimentation. Ses quatre congélateurs, des sacs de riz ainsi que des bidons d’huile tout a été réduit en cendre. Visiblement affectée, elle peine à nous décrire la scène : « j’ai vendu jusqu’à 21heures avant de rentrer à la maison. Quand je quittais, il n’y avait pas de problème, le courant était normal. C’est vers 2h 30 du matin qu’ils sont partis me frapper la porte m’informant que mon magasin a pris feu. Quand je suis venue, j’ai trouvé que tout était en flamme. J’avais une boutique d’alimentation. Mes amis et collaborateurs m’ont confié des sacs de riz du pays et de l’huile rouge, tout est parti en fumée », nous raconte-t-elle en larmes.

S’ils ont tout perdu dans l’incendie, ces victimes pointent du doigt le courant de la guinéenne d’électricité – EDG.

Cet autre incendie de la cimenterie vient s’ajouter à ceux des marchés de madina et de matoto où une fillette de 5 ans a perdue la vie mais aussi des dégâts matériels considérables.

TOMOU TRAORE

Related posts

Faranah/Courant électrique : Après la manifestation de colère, les jeunes du quartier Tonkolonko obtiennent leur transformateur

tsegbaya

Jeux vidéo : quelles conséquences pour les enfants ?

soleilfm935

Abdoulaye Camara, nouveau secrétaire de l’USTG !

tsegbaya