Soleil FM
Guinée société Infos santé

Guinée/Coronavirus : La Société civile fait de la sensibilisation son arme de combat contre la maladie

Trois plates-formes de la société civile (le CNOSCG, le MAOG et le RAJGUI) se donnent la main pour la prévention et la riposte contre le coronavirus. Après avoir touché plusieurs pays en Afrique comme l’Egypte, le Maroc, la Tunisie, le Nigéria et le Sénégal voisin, cette alliance nationale des Organisations de la Société civile s’est fixée comme objectif ce mercredi 04 mars 2020, de sensibiliser la population sur les risques et préventions de la pandémie. C’était à l’occasion d’une rencontre d’échanges ici à Conakry. 

Le coronavirus est une pandémie répandue aujourd’hui dans presqu’une dizaine de pays à travers le monde. Si la contamination initiale est d’origine animale, la transmission interhumaine reste avérée. C’est pourquoi l’alliance nationale des Organisations de la Société Civile pour la prévention et la riposte COVID-19 compte vulgariser des messages de sensibilisation. « Au niveau individuel et collectif, que des mesures soient prises pour empêcher cette maladie de prendre raison sur la population guinéenne qui a déjà beaucoup d’autres priorités que de faire face à cette nouvelle catastrophe mondiale » a laissé entendre Dansa Kourouma, président du CNOSCG (Conseil national des organisations de la société civile guinéenne, ndlr).

Face à l’urgence et le danger qui guette la Guinée, l’alliance nationale des organisations de la société civile pour la prévention et la riposte COVID-19 à travers Sékou Doré du RAJ-GUI, lance un appel au gouvernement « de prendre des mesures idoines et urgentes pour notre pays à travers un contrôle strict le long de nos frontières terrestres, des aéroports, hôpitaux, établissements hôteliers, scolaires et universitaires… et l’instauration des mesures de protection dans tout le pays. Aux leaders politiques, sociaux et religieux de s’impliquer dans la prévention de la maladie par une prise de conscience au niveau individuel et la vulgarisation des messages d’information, d’éducation et de sensibilisation »

Selon ces plates-formes de la société civile, le but des messages n’est pas d’affoler la population, mais de l’amener à prendre conscience et la prévenir de la menace de la maladie.

Fanta Kéita

Related posts

Guinée/Covid-19 : ”Les marchés seront désormais ouverts à 8h et fermés à 16h” (décision du Ministère du commerce)

tsegbaya

Facebook rassemble les ” jeunes icônes du changement ” venus de toute l’Afrique subsaharienne à Accra, au Ghana

tsegbaya

MIC – le ministre Amara Somparé fixe les orientations de son département

tsegbaya