Soleil FM
Guinée politique Infos

Guinée/Covid-19 : Le Ministère de l’enseignement supérieur expérimente à son tour les cours en ligne

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a lancé en début de semaine, une plateforme dénommée ‘’Espace continuité pédagogique’’. L’initiative vise à entretenir les étudiants guinéens en cette période de fermeture des classes liée à la pandémie de COVID-19. Pour plus de détail, notre rédaction a joint ce mercredi le secrétaire général du département de tutelle.

Pour Dr. Binko Mady Touré, secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, l’objectif assigné à la plateforme ‘’Espace continuité pédagogique’’ est d’encadrer les étudiants guinéens encore à la maison, à travers des cours en ligne.

« Le projet vise à entretenir les jeunes pendant cette crise de COVID-19 à assimiler quelque chose avant la reprise que nous estimons très prochaine. L’objectif fondamental ce n’est pas de remplacer les professeurs comme certains le pensent. Il n’y aura pas d’évaluation, mais pour ne pas rester comme ça à la maison, les jeunes vont venir à la plateforme, les 05 cours qui restent par endroits par semaine, ils vont les télécharger et les lire à la maison », souligné ce haut responsable.

Malgré les efforts consentis et l’ambition affichée par ce ministère, son secrétaire général exprime quelques inquiétudes.

« On a des difficultés par apport à ce téléchargement ou à l’accès, pour cette raison nous sommes en train de voir avec les opérateurs de téléphonie comment ils peuvent nous faire la gratuité au moins pendant cette période de COVID-19, l’accès à cette plateforme. » s’est lamenté notre interlocuteur au micro de notre reporter.

Bien que des difficultés soient enregistrées, notre interlocuteur affirme que les résultats de ce projet seront concluants.

« Nos attentes, c’est le degré d’assimilation qui va se faire avant que le cours ne se dispense. C’est un peu comme si on avait acheté des livres concernant les cours et on distribuait aux jeunes avant qu’ils ne viennent en classe », précise Docteur Touré.

Pour la phase pilote de ce projet, deux semaines d’essai sont prévues en faveur des 2 300 étudiants de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry-UGANC. C’est en fonction des résultats que les autres universités du pays entreront en lice les jours suivants, à en croire Dr. Binko Mady Touré, le Secrétaire Général du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Amadou Oury TOURE

Related posts

Examens de fin de cycle primaire : des doublons de PV constatés à Ratoma

soleilfm935

L’Institut National de Recherches Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro offre des bourses aux élèves guinéens

tsegbaya

Somalie : un journaliste poignardé à mort à la sortie de sa rédaction

tsegbaya