Soleil FM
Guinée économie Infos

Guinée : le 1er salon des entrepreneurs de Guinée annoncé pour le premier trimestre de 2019

La Guinée organisera le 1er salon des entrepreneurs de Guinée au premier trimestre de l’année 2019. Prévu les 13 et 14 mars, ce salon sera un espace d’échange sur les défis du secteur de l’entrepreneuriat dans le pays. Ce jeudi 30 août, le salon a été officiellement annoncé dans un complexe hôtelier de Kaloum en présence d’Hommes d’affaire et de journalistes.

Le souci d’avoir une vie meilleure et de se prendre en charge a conduit plusieurs à opter pour l’entrepreneuriat. Selon plusieurs économistes, l’avenir de l’Afrique en général, de la Guinée en particulier se trouve dans l’entrepreneuriat. Mais ce secteur n’apportera le bonheur que s’il est véritablement structuré.

Les enjeux d’une meilleure organisation du monde des affaires en Guinée seront au coeur du 1er salon des entrepreneurs de Guinée.

Cette première édition du salon des entrepreneurs de Guinée portera sur le thème « l’entrepreneuriat, un puissant levier de développement ». L’évènement va réunir les créateurs, les Start-Up et dirigeants d’entreprises. Durant deux jours, des experts nationaux et internationaux vont échanger sur les leviers à promouvoir pour stimuler l’entrepreneuriat et l’innovation en Guinée.

L’agence guinéenne pour la promotion de l’emploi jeune qui organise cet évènement veut donner l’opportunité aux entrepreneurs de faire un plaidoyer en faveur de l’élaboration de politiques visant un développement du secteur.

En effet, l’entrepreneuriat est un secteur porteur. Son plein essor dépend aussi et en grande partie des politiques qui y sont dévelopées.

Quatre finalités sont attendues de ces journées de réflexion sur le monde des affaires guinéen selon le directeur de l’AGUIPE.

« Nous voulons outiller les entrepreneurs, financer des projets innovants qui auront un impact socio-économique et mettre en place un système de mentorat en vue d’identifier les champions de demain», a indiqué Sékouba Mara, le directeur de l’AGUIPE.

Des sessions d’échanges entre les anciens et les jeunes entrepreneurs sont aussi prévues. Une manière de créer un dialogue générationnel autour du business. L’une des difficultés de la nouvelle génération est de trouver avec qui elle peut s’identifier. Le salon sera donc l’occasion de renouer le dialogue et d’entamer un processus de transfert, de partage, d’expérience, de façon formelle.

« Les défis et et les difficultés sont nombreux dans le secteur. Il y a le problème de ressources humaines souvent peu qualifiées. Quand on cherche à recruter des collaborateurs à un certain niveau, il se pose souvent un problème d’expérience » explique Souleymane Diallo, entrepreneur.

L’entrepreneuriat féminin sera au cœur des débats puisque l’un des work-shop (atelier) sera consacré au thème “small business, jeunesse et femmes”.

 

Environ une centaine de professionnels du monde des affaires est attendue à cet évènement qui se veut un espace d’échange sur les stratégies à développer pour relever les défis de ce secteur.

 

Soleil FM, 93.5

Related posts

Grève du SLECG : l’APEAE plaide pour une sortie de crise

tsegbaya

Ibrahima Sanoh: pas question pour le peuple de renouveler sa confiance à Alpha Condé en 2020

tsegbaya

La BAD nomme Mme Bajabulile « Swazi » Tshabalala au poste de vice-présidente des Finances

tsegbaya