Guinée politique Guinée société Infos

« Il n’y a aucun mal » que des hommes de médias comparaissent devant une justice, soutient le président intérimaire l’URTELGUI

Le président par intérim de l’union des radios et télévisions libres de Guinée (URTELGUI) s’est exprimé sur la citation à comparaitre de trois journalistes devant le tribunal correctionnel de Kaloum. C’est relatif à l’affaire de présumé détournement de deux cent milliards de franc guinéen dans lequel la ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle est pointée du doigt. La ministre Zenab Dramé a porté plaintes contre des journalistes des médias qui ont relayé ce scandale. Pour Aboubacar Camara, il n’y a aucun mal que ces hommes de média comparaissent.

Désignée comme présumée coupable de détournement de deux cent milliards de franc guinéen par trois journalistes, Zenab Nabaya Dramé ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle a porté plainte pour diffamation. Ainsi, Youssouf Boundou Sylla du site Guinéenews, Ibrahima Sory Traoré du site guinée7 et Moussa Moise Sylla du site inquisiteur sont cités à comparaitre le 15 décembre devant le tribunal correctionnel de Kaloum.  Cette comparution ne viole nullement la loi selon le président par intérim de l’URTELGUI « Jusqu’à maintenant la manière dont les journalistes ont été cité à comparaitre appelés il n’y a pas eu encore eu de violation parce qu’il est normal un journaliste c’est un justifiant » a soutenu Aboubacar Camara.

En pareille circonstance, il y a toujours une procédure à suivre poursuit notre interlocuteur « Lorsqu’il s’agit de personnes détentrices de pouvoir publique je crois qu’il faut garder la raison dans la mesure où lorsque l’on s’engage à gérer la chose publique on doit s’attendre à de tels affirmations et il vous revient à vous et à votre département de produire les justificatifs allant dans le sens justement de vous laver l’affaire ».

Le numéro un de l’URTELGUI  a aussi invité les autorités étatique à être réceptives aux critiques des journalistes pour la bonne gestion de la chose publique.

Hadja Mamady Camara

Related posts

Conakry : le pont de Gbessia décoiffé, vu son état critique

tsegbaya

Matoto : coup d’envoi du CEP !

tsegbaya

Fit Couples Share Tips On Working Out Together

admin