Soleil FM
Guinée politique Infos

Implication des jeunes dans la gouvernance locale : le rapport de la jeunesse de Matoto satisfaisant pour les autorités

Le Conseil local des Jeunes de Matoto a présenté ce vendredi 24 juillet, les résultats du projet ‘’Appui à la participation des jeunes et femmes à la gouvernance locale dans les 20 communes conflictuelles de la Guinée’’. C’est une initiative du gouvernement, financée par le Fonds des nations unies pour la consolidation de la paix, en partenariat avec le Système des Nations Unies, l’UNFPA, UNICEF et l’UNESCO. Ce projet a pour objectif de prendre en compte les besoins des jeunes et l’instauration d’un cadre de dialogue inclusif avec les autorités dans le cadre du développement local.

Lancé depuis fin janvier 2019, ce projet d’appui aux jeunes des communes rurales et urbaines du pays est un organe de veille pour la prévention des conflits et des violences.

Pour la présidente du Conseil Local des Jeunes de cette commune « dans la gouvernance locale, si l’avis des jeunes est pris en compte, il y aura moins de frustrations et les violences seront évitée… Parce que nous commençons déjà à avoir des résultats qui sont appréciables. Actuellement vous voyer même dans la commune de Matoto y’a moins de manifestations » a indiqué Salé Nabé.

Pour le point focal, le projet touche 20 communes rurales et urbaines. « Aujourd’hui, ce conseil œuvre inlassablement dans la prise en compte des aspirations dans le plan de développement local de cette commune et dans le plan annuel d’investissement. Il faut reconnaitre que c’est là les deux objectifs de ce projet » s’est réjoui Séni Damba, conseillé principal du Ministre de la Jeunesse et de l’emploi jeune.

Même appréciation chez la représentante du Fonds des nations unies pour la population « la jeunesse donne une impulsion, une vision et une énergie qui sont les trois composantes nécessaires pour avancer surtout dans la paix. Et j’étais très touchée par les différents témoignages, et aussi par la clarté de la vision du CLJ » a apprécié Barbara Sow.

Les activités de ce projet devraient prendre fin en mars dernier, mais pour cause de COVID-19, elles sont programmées pour décembre prochain. Le coût de réalisation s’élève à plus d’un million 400mille dollars.

Samuel Demba Duolamou

Articles Similaires

Violences basées sur le genre : le Club des jeunes filles leaders de Guinée annonce un forum en 2020

tsegbaya

Education : Cours à distance à la radio et à la télévision à partir du 27 avril prochain en Guinée, comment est-ce possible ?

soleilfm935

Grande mosquée Fayçal : Imam El hadj Abdoulaye BAH : « nous sommes tous de la même famille » 

tsegbaya

Fria fait bon vivre au temps de Dady

tsegbaya

« Cette constitution a divisé les Guinéens » déplore Docteur Makalé Traoré, candidate au scrutin du 18 octobre prochain

soleilfm935

Guinée : Autour du port autonome de Gnakry, il y a affaire dans affaire !

tsegbaya