Image default
Guinée économie Infos

La BCRG dément le retrait des billets de 10.000fg de la circulation

La banque Centrale  de la  République de Guinée a apporté ce mercredi un démenti  sur un prétendu retrait des billets de 10.000fg de la circulation.  Face à la presse au siège de la BCRG à Kaloum,  les autorités de l’institution bancaire ont appelé le peuple à ne pas céder à la panique.   

C’est une rumeur qui gagne du terrain depuis quelques jours. Certains commerçants refusent même de prendre ces billets de 10.000f dans la transaction. Or, il s’agit de la coupure 10.000, série 2012 qui doit être retiré du circuit progressivement selon le directeur général exploitation de la BCRG « La banque centrale a l’expertise nécessaire pour réaliser ces retraits. On l’a fait de par le passé en 2012 les anciennes series de dix mille franc, séries de 2007, 2008 et 2010 ont été retiré sans problème. Aucun agent économique ne s’est plaint qu’il a été exproprié, qu’il a perdu son épargne. » a expliqué Ibrahima Kalil Magassouba.

M. Magassouba renchérit que « les anciennes séries de cinq mille ont été retiré  en 2017, c’est la même politique. Le but ce n’est pas d’exproprier les agents économiques, le but ce n’est pas de faire perdre ceux qui  detiennent une épargne dans ces coupures, la série 2012 sera retirée de la circulation progressivement au fur et à mesure que les billets arriveront à l’institut de mission ; les billets ne vont plus ressortir » a-t-il soutenu.

Les anciennes séries de coupures de 2007, 2008 et 2010  ont été décriées par bon nombre d’utilisateurs à cause de leur format qui n’inspire pas confiance. Depuis lors, les cadres de la BCRG ont entamé un processus de redimensionnement des billets « la gamme de billets qui a circulé en république de Guinée, cette gamme de billets était peu sécurisée et des billets qui avait les dimensions qui excedaient les standarts internationaux, donc nous avons entammé un processus de redimensionnement des billets de banque. Ce redimensionnement vise ou permet à la banque centrale de réaliser des économies, d’avoir les mêmes types de billets de banque que les autres pays » nous a confié Ibrahima Kalil Magassouba.

Cependant, la banque centrale de la République de Guinée compte poursuivre ses reformes dans le but de renforcer sa crédibilité.

Sira Sidibé

Articles Similaires

COMMUNIQUE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DE LA REFORME DE L’ETAT ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION

tsegbaya

Conakry: Fin des travaux des journées nationales de concertation sur le Hadj 2019

tsegbaya

Guinée – Mines : Les Blocs 1 et 2 de Simandou dans la perspective d’exploitation (Signature du protocole)

tsegbaya