Image default
Guinée politique Infos

La main tendue du président à l’opposition est ambigüe, selon le secrétaire exécutif de l’UNAD, Kéamou Bogola Haba

Dans le rang des opposants qui ont accepté de dialoguer avec le pouvoir,  Kéamou Bogola Haba de l’UNAD salue la position du leader de PADES, Docteur Ousmane Kaba « il a pris position clairement pour  Alpha CONDE, il a décidé de lui rejoindre et officiellement d’ailleurs. C’est ce que nous demandons aux uns et aux autres… il réclame d’ailleurs un poste de premier ministre » nous a-t-il confié dans un entretien téléphonique.

Par contre, notre interlocuteur  émet des réserves quant à l’attitude de Sydia Touré, président de l’union des forces « En 2015, monsieur Sidya TOURE nous a dit la même chose à la sortie des élections que les gens veulent la paix , les guinéens veulent la paix ,les guinéens sont conscients, cinq ans après, nous avons constaté qu’il a pris  cette décision c’était pour fragiliser cette opposition, mais il n’a rien  apporté pendant  cinq ans où il a rejoint Alpha CONDE et si en 2020 il revient avec la même recette, nous lui disons que ça ne marchera pas » s’est insurgé M. Haba.

Cependant, la table de négociation tant commentée par des acteurs politiques se fait encore attendre « la table est peut être chez le menuisier, la table de négociation ; la table n’est même pas encore prête, on n’a rien vu, ni la main, c’est invisible. Donc  je suis très étonné que certains s’activent déjà  à vouloir aller négocier avec une table qui n’existe pas, une main qui est invisible » s’est moqué notre interlocuteur.

Mohamed Condé

Articles Similaires

Procès de Boubacar Diallo ”Grenade”: « Ce dossier est vide et monté de toute pièce», selon Maître Salifou Béavogui

tsegbaya

« Gilets jaunes »: plus faible mobilisation ce samedi 9 mars en France !

tsegbaya

Le SYNEPGUI menace de boycotter la reprise des cours dans les écoles privées

soleilfm935