Image default
Guinée politique Infos

« La société civile est corrompue » dixit le député Docteur Ibrahima Sory Diallo

Dans une récente déclaration, des organisations de la société civile ont proposé une série de solution pour une sortie de crise post-électorale, notamment la dissolution de la neuvième législature. Une solution que le député du parti ADC-BOC trouve inappropriée, c’était au cours d’un entretien accordé notre rédaction ce vendredi 20 novembre.

Réagissant à cette sortie des organisations de la société civile, honorable Ibrahima Sory Diallo a d’abord affirmé que « cette société civile est une société civile irresponsable ». Le président du parti ADC-BOC se demande « comment on peut demander la dissolution d’une Assemblée qui ne fait l’objet de problème ? ». Pour le député, les organisations de la société civile jouent le rôle de « sapeurs pompiers ».

Selon Docteur Ibrahima Sory Diallo, « la dissolution de l’Assemblée nationale relève de la discrétion du président de la république quand il est en conflit avec l’Assemblée nationale », ce qui n’est pas le cas pour le moment.

Le député soutient qu’il n’y aucun lien entre les conflits postélectoraux et la neuvième législature « s’il y a des problèmes qui sont liés aux élections présidentielles, gérez ces problèmes. Vous n’avez pas besoin de lier les élections présidentielles aux élections législatives… » a-t-il martelé.

L’élu du peuple estime qu’ « on n’a pas besoin d’écouter cette société civile » a indiqué Docteur Ibrahima Sory Diallo.

Boura Bangoura

Articles Similaires

Communiqué : Décès de la mère de l’administrateur du site de la radio Soleil FM

soleilfm935

Une nouvelle coalition de partis politiques adhère au RPG Arc-en-ciel

soleilfm935

Procès de Foniké Manguè : « Nous avons démontré que son arrestation et sa mise en détention n’ont obéi à aucune forme prévue par la loi » affirme Maître Salifou Béavogui

soleilfm935