18 décembre 2018
Soleil FM

La transhumance politique de monsieur Mak-Néra

c dans l air Infos

Selon le docotisme, mouvement en pleine expansion dans la république Yougou Yougou, il se trouve que les hommes des paradis politiques vivent de la transhumance paradisiaque. Les hommes qui étaient hier fidèles au vieux renard sont aujourd’hui les nouveaux fidèles de la petite cellule et vis-versa. Le guinéen lamda a du mal à comprendre comment des personnes qui disent avoir des convictions peuvent naviguer d’un bord à un autre chaque fois leur intérêt personnel est menacé.

La transhumance politique n’est plus un secret pour les yougou yougoukas. En effet, le vieux renard a dans sa nouvelle équipe gouvernementale, l’ancien porte parolier de l’opposition. Hier porte parolier de l’opposition, aujourd’hui porte parolier de la mouvance. Comme le dit quelqu’un, entre l’amour et la haine, il n’y a qu’un seul pas. Un petit et minuscule pas. D’ailleurs, si ce pas a jamais existé. C’est une interrogation qui bouillonne actuellement dans la tête de ce cher Doco. Le monsieur a dû mal à comprendre comment pour avoir plus de miettes, des hommes paradisiaques peuvent ainsi changer d’avis comme on change d’habit. Dans ce monde ci bas, il est réel que les hommes n’ont plus de parole. Leur oui n’est plus oui et leur non n’est plus non.

L’autre exemple frappant, est celui de ce cher Mark l’évangéliste. Selon les nouvelles infos reçues par la rédaction de Doco, il se trouve que le monsieur fait actuellement la cour au vieux renard pour regagner la maison. Bon, il l’avait quitté d’ailleurs. Plusieurs langues affirment que le monsieur était simplement l’informateur infiltré du vieux renard au sein de l’équipe de la petite cellule. Il faut reconnaître que le vieux renard est un renard dans tous les sens du terme. En tout cas, on sait aujourd’hui que Mark l’évangéliste n’est plus partisan de la petite cellule. Attendons de voir pour combien de temps. Quelqu’un a affirmé qu’il a quitté la petite cellule parce que son mandat au niveau de l’assemblée nationale arrive à expiration et il ne peut plus continuer avec une personne qui respire d’abord pour les siens et oublie totalement les autres. Bref, cela est un autre sujet.

Le dernier des effets de la transhumance politique est celui qui agite actuellement le Mak-Néra. Selon le rapport national des rumeurlogues de Gnakry, le monsieur cherche tous les chemins qui mènent à Rome pour revenir aux pieds du vieux renard. Mais comme vous pouvez le savoir, le vieux renard se fait désirer d’abord. Depuis quelques semaines, Mak-Néra a décidé de ne plus battre le pavé. Il a décidé de ne plus soutenir la petite cellule dans sa dance de la rue. Et Mak-Néra annonce officiellement dans des discours bien dissimulés qu’il serait prêt rejoindre le vieux renard si ce dernier lui donnait une autre chance. Ah politique quand tu nous tiens !

 

SOLEIL FM GUINEE

Articles Similaires

Mutilation génitale féminine : la Guinée au 2e rang mondial

tsegbaya

Environnement: le parlement guinéen adopte un nouveau code de protection de  faune sauvage et de la réglementation de la chasse 

tsegbaya

Agressions sexuelles : la pression s’accentue sur le Saint-Siège

tsegbaya

Guinée : le 1er salon des entrepreneurs de Guinée annoncé pour le premier trimestre de 2019

tsegbaya

Marche de l’opposition républicaine : le contre-pouvoir parle de tentative d’assassinat  de Cellou Dalein et de Faya Millimono

tsegbaya

Ousmane Kaba : ‘’Nos détracteurs ont raison, le PADES fait peur’’ 

tsegbaya