Soleil FM
Infos santé

Labé : un chinois, présumé coupable de contrefaçon inhérente de produits pharmaceutiques arrêté !

Une importante quantité de faux produits pharmaceutiques vient d’être saisie avec un chinois par la Direction Régionale de la Douane de Labé. Une enquête est ouverte en vue de situer les responsabilités et les complicités possibles au niveau des autorités sanitaires de Labé et avec les pharmacies de la place.

Ces contrefaçons de produits pharmaceutiques étaient discrètement stockés dans un bâtiment très enclavé à Yolou, un secteur relevant du quartier Pounchou dans la commune urbaine de Labé,  où la cours de la concession était toujours fermée. Le chinois mis en cause dans cette affaire y faisait tourner un groupe électrogène 24/24 ,  même quand il y avait le courant de l’EDG dans le quartier. Et l’accès à la concession n’était  pas permis à n’importe qui.

Les soupçons du voisinage se sont confirmés lorsque le locataire a enregistré une panne d’électricité  dans le bâtiment. Car après avoir tenté  en vain de réparer la panne, l’électricien a voulu se faire assister par l’un de ses collègues. Mais le chinois  a indiqué qu’aucune autre personne ne devait avoir accès à  la concession. Cette consigne suspecte s’est très vite propagée  dans le quartier et les services de douane ont été immédiatement saisis. Un officier de police en service à Labé a confié à l’AGP que le chinois présumé coupable de contrefaçon inhérente de produits pharmaceutiques dans la cité, avait déjà été arrêté avant d’être libéré .

Du côté du Tribunal de Première Instance de Labé, le Procureur de la République Amiata Kaba confie  qu’il attend le rapport de la douane pour avoir d’amples informations sur le dossier. Le Magistrat a tout de même confirmé avoir délivré un mandat de  perquisition de la concession.

 

En entendant une réaction officielle des services compétents, l’opinion locale s’interroge sur les éventuelles complicités possibles au sein du corps médical et de pharmacies de la Place .

 

Idrissa Sampiring  Diallo

Related posts

Les tueries du 22 mars à N’Zérékoré : ce qu’en dit le collectif des avocats de défenses des droits de l’homme

soleilfm935

Lutte contre le coronavirus : le Maroc vole au secours de la Guinée

soleilfm935

Boffa : les autorités préfectorales en ordre de bataille contre le Covid-19

soleilfm935