Image default
Guinée politique Infos

L’accès à la carte professionnelle de journaliste n’est qu’une question de formalités désormais

La commission de délivrance des cartes professionnelles de presse gratuite a été officiellement installée ce vendredi 08 janvier à Conakry. La cérémonie a eu lieu au siège de la HAC à Kaloum en présence de plusieurs personnalités du pays.

Attendu depuis quelques années, l’accès à la carte professionnelle de journaliste élargi aux médias de service public n’est qu’une question de formalités désormais. La commission de délivrance de la pièce est composée de tous les acteurs de media. L’équipe se rendra dans les différentes rédactions d’organe de presse reconnue pour l’enrôlement des postulants qui se chiffrent à 1945.  Le président de ladite commission invite les membres à honorer la confiance de leurs mandants.

« Le choix porté sur vous par vos différentes entités est l’expression d’une confiance des paires. Il est synonyme de la reconnaissance de vos compétences professionnelles mais aussi de votre intégrité et dévouement dans la réalisation des activités liées au secteur des médias en Guinée » a proféré Amadou Touré.

Avec  cet outil précieux,  le journaliste devrait jouir de son droit sur le terrain  selon le président de l’URTELGUI « Il faudrait aussi que la carte professionnelle de presse serve les journalistes  a traves la promotion qu’on doit faire auprès des autorités du pays et que tous détenteur de cette carte est un homme d’office reconnu par un média et qui exerce dans les règles de l’art » a indiqué Aboubacar Camara.

L’obtention de la carte professionnelle de presse est subordonnée entre autre à l’établissement d’un contrat de travail entre le patron et l’employé. Sur ce point, la secrétaire générale du syndicat des professionnels de la presse privée de Guinée a posé une doléance au président de la HAC « Vous savez dans les documents à fournir, il ya le contrat de travail qui doit être fournit par les journalistes désireux d’avoir cette carte professionnelle de presse. Alors notre inquiétude est, est-ce qu’il faut attendre le contrat de travail, pendant que pour le moment la majorité des entreprises de presse ne délivrent pas de contrat de travail. En contre parti d’accepter pour le moment des engagements signés et écrits par des patrons de presse en lieu et place des contrats de travail » a plaidé Diaraye Guirassy.

Mohamed Condé

Articles Similaires

Culture : Mory Kanté immortalisé par le Président Alpha Condé

soleilfm935

Banque : le nouveau siège social de la BICIGUI inauguré à Kaloum

tsegbaya

Bigfo & Oli révèlent qu’ils ont été faits Chevaliers de l’Ordre des Arts et des Lettres

soleilfm935