Soleil FM
Guinée politique Infos

Lancement officiel des examens de sortie des écoles professionnels et techniques

Les examens de sortie des instituts d’enseignement technique et professionnel ont démarré ce lundi 03 août 2020 sur toute l’étendue du territoire national. A l’Ecole Nationale des Postes de Télécommunication de Kipé dans la commune de Ratoma, c’est la ministre de tutelle, Djénab Dramé, qui a lancé ces premières épreuves. Avec le slogan « zéro contamination de COVID-19 après les examens », la rigueur est de mise dans ce centre pour le respect des mesures barrières.

Selon le Directeur du service examens et concours scolaire, depuis la reprise des cours, tout est mis en œuvre pour rattraper le retard accusé « avant la COVID-19, les programmes étaient consommés de 60 à 80%. Et depuis l’ouverture, les professeurs étaient chargés pour que le retard soit attrapé en un temps record. Il y avait des cours matin comme soir. Donc les classes d’examen ont terminé les programmes et commencé les révisions même avant l’examen de sortie »a expliqué Sékou 2 Camara.

Au total, ils sont 22.177 candidats à passer ces examens, dont 460 au centre de Kipé. « Notre sujet c’est l’épreuve de français et ça été bien passé. Je souhaite que tout le monde ait son examen. … nous voulons que ça continue comme ça. Parce que depuis que nous sommes là, pour le moment il n’y a aucun problème » a affirmé Aminata Camara, candidate.

Pour réussir ce pari, il faut renforcer la surveillance, a insisté le délégué du centre « vous savez avec l’approche des compétences, tous les pays doivent postuler pour un travail. Donc Madame la ministre a été claire sur ça. Elle veut que le travail soit sérieux et que les surveillances soient renforcées pour que les admis soient capables de servir la nation » a rappelé Alsény Larsen Bangoura.

Poursuivant, le chef de division règlementation et contrôle des institutions de formation du département a invité les candidats à la sincérité « être sages et conscients de ce qui les attend demain. De respecter les mesures barrières. L’examen n’est qu’une simple présomption le reste c’est à eux. Si tu ne sais pas ce que tu dois faire sur le marché de l’emploi, tu n’as pas le travail. Et je ne le souhait pas ».

Visiblement le port du masque, le lavage des mains et la prise de température sont obligatoire. Avec le slogan « zéro contamination de COVID-19 après l’examen », un service médical monte la garde pour des éventualités cas de maladie maladies.

Samuel Demba Duolamou

Related posts

L’association des étudiants de Guinée menace de boycotter la reprise des cours

soleilfm935

Mairie de Matoto : voici la liste des membres de l’exécutif communal

tsegbaya

Conakry : La gare routière de Yimbaya, un domaine litigieux

soleilfm935