17 janvier 2019
Soleil FM

L’appendicite, parlons-en !

Infos santé

De nos jours, l’appendicite est l’une des maladies  les plus  courante et dangereuse, souvent à la base de plusieurs cas de décès. Nombreuses sont les personnes qui ignorent la source de l’appendicite. 

L’appendicite est une inflammation  de l’appendice uliosegal.  C’est une excroissance  en forme de ver située au bout du gros intestin qu’on appelle cæcum. Docteur Lazare Lamah spécialiste en chirurgie explique : « en général, l’appendicite survient lorsqu’il y’a une obstruction, ce qui entraîne une infection. Différents éléments peuvent  entraîner cette obstruction notamment les matières végétales, le mucus, un corps étranger provenant de l’alimentation, soit une tumeur  et ce qui est spécialement rare chez les jeunes ».         

Comment  se manifeste l’appendicite ? «Le diagnostic d’une appendicite  est purement clinique. Il repose sur la douleur abdominal  localisée surtout à la fosse iliaque droite  et parmi ses signes, nous avons une gastro  entérite. On parle de gastro entérite lorsqu’il  y’a une association de nausée-vomissement, constipation  ou   diarrhée, une perte d’appétit et une dureté de l’abdomen au toucher », précise Docteur Lazare LAMAH.                  

Selon ce spécialiste en chirurgie, le seul remède de cette maladie c’est une intervention chirurgicale. «De façon plus  simple et stricte, le traitement d’une appendicite est purement chirurgical. Le traitement  de référence repose sur l’ablation de l’appendice on appelle  appendicectomie ».

 

L’appendicite est une maladie  qui n’a pas de prévention. Tout homme, à tout âge peut en être atteint.

Docteur Lazare ajoute : «  Elle survient sans signe, ce qui fait qu’il n’est pas possible de la prévenir. Des personnes de tout âge  peuvent en être touchées. Donc il faut consommer aussi  les fruits  pendant l’alimentation  et boire suffisamment d’eau ».     

 

Soyons donc  prudents avec tout ce que nous consommons, pour  notre santé.

 

Davila SAGNO

Articles Similaires

Linsan : « il est opportun de mettre deux postes de santé de fortune », dixit Dr Dansoko Fakourou

tsegbaya

3 octobre en Guinée : une rentrée scolaire sans élèves dans les écoles

tsegbaya

Concours d’accès a l’Institut National Polytechnique Houphouët Boigny : Communiqué du MESRS

tsegbaya

Brésil / Incendie au musée national de Rio : deux cents ans de connaissance perdus

tsegbaya

L’immigration ne trouvera jamais solution sans les efforts réunis des Etats, selon le parlement africain de la société civile

tsegbaya

Préservatif de ‘mauvaise qualité’ au Kenya

admin