Image default
Guinée politique Infos

Le Bloc libéral propose une transition pour résoudre la crise post-électorale en Guinée (Déclaration)

Déclaration No 80 du Bloc LibéralLe Bloc Libéral observe avec indignation les contestations postélectorales qui sévissent présentement en Guinée. En effet, au lendemain de la mascarade électorale du dimanche 18 octobre 2020, plusieurs instances de violences ont éclaté un peu partout à travers le pays. Ces scènes de violences ont été particulièrement meurtrières les 21 et 22 octobre 2020. Le bilan fait état d’une vingtaine de pertes en vies humaines, dont plusieurs enfants et adolescents. À cela s’ajoute de nombreux blessés, des séquestrations de leaders politiques (Cellou Dalein Diallo, Sidya Toure) et dimportants dégâts matériels.

Le Bloc Liberal (BL), à travers son Bureau Politique National (BPN), condamne énergiquement ces tueries perpétrées dans la plupart des cas par les Forces de Défense et de Sécurité guinéennes. De même le BL présente ses condoléances les plus émues aux familles éplorées et au peuple de Guinée tout entier. Le BL condamne également la séquestration des leaders politiques et lutilisation de larmée dans les opérations de maintien dordre.

Cette énième crise, avec ses lourdes conséquences, est la suite logique d’une mascarade électorale ; un processus électoral complètement biaisé et ayant pour seul objectif le maintien illégal et illégitime de Monsieur Alpha Condé au pouvoir.

Comme il était dailleurs prévisible, cette mascarade électorale est en phase de conduire inexorablement notre pays vers une véritable impasse aux risques très néfastes au pays. En effet, vous avez dune part le candidat de lUnion des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Monsieur Mamadou Cellou Dalein Diallo, qui sest déjà auto-proclamé comme vainqueur; tant dis que les résultats tels que cuisinés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pointent vers la désignation du candidat du RPG Arc-en-Ciel (parti au pouvoir), Monsieur Alpha Condé, comme vainqueur de ce scrutin. Cette situation ouvre inéluctablement la voie à une crise socio-politique majeure en Guinée. Connaissant la détermination des deux camps, il est évident que ni l’UFDG, ni le RPG Arc-en-Ciel, ne compte abdiquer dans ce bras de fer aux conséquences qui risquent dêtre fatales pour la Guinée et le peuple de Guinée.

Ainsi, le Bloc Libéral conscient du danger d’instabilité qui plane sur la Guinée et soucieux du retour de la quiétude sociale, invite chacun et tous, notamment les acteurs politiques, à faire preuve de responsabilité, de calme et de retenue. Nous recommandons larrêt immédiat de la mascarade électorale en cours, la cessation de toutes les hostilités et l’ouverture d’un dialogue inclusif. Un tel dialogue permettrait à toutes les forces vives de la nation de s’accorder sur la nécessité de la mise en place d’une période transitoire sans Monsieur Alpha Condé.

Cette période de transition, telle que détaillée dans notre proposition de sortie de crise, sera l’occasion pour les acteurs politiques et sociaux de véritablement se pencher sur les différents problèmes qui assaillent le fonctionnement des institutions et structures étatiques; afin dy apporter des solutions efficaces et durables. Il s’agira entre autres de:

1- Redéfinir le cadre constitutionnel guinéen, en se fondant sur les réalités socio-culturelles ;

2- Mettre en place une CENI technique et dépolitisée ;

3- Installer une Cour Constitutionnelle composée de magistrats compétents, indépendants et intègres ;

4- Reprendre intégralement le recensement électoral en vue dun fichier électoral fiable;

5- Organiser les élections présidentielle et législatives couplées.

Enfin, le BLOC LIBÉRAL exhorte les Guinéens et les Guinéennes à uvrer pour le maintien de la paix et de la quiétude sociale; tout en continuant la lutte jusqu’au départ de Monsieur Alpha Condé.

Fait à Conakry, le 23 octobre 2020

Le Bloc Libéral

Articles Similaires

Pourquoi le SLECG version Soumah met fin à son affiliation à la structure syndicale de l’USTG ?

tsegbaya

Maroc : hospitalisé à Rabat, Ali Bongo reçoit la visite du roi Mohammed VI (vidéo)

tsegbaya

Dabola : le barrage hydroélectrique de Tinkisso dans l’incapacité de fournir du courant

tsegbaya