Soleil FM
Guinée société Infos

Le conseil des sages des quatre coordinations régionales condamne les violences en Guinée et demande justice

Les conseils des sages des quatre régions naturelles du pays condamnent avec la dernière énergie les actes de violences qui ont émaillé le double scrutin du dimanche 22 mars entrainant des pertes en vies humaines, des blessés et des dégâts matériels importants. Dans une déclaration jeudi à Conakry, ils ont lancé un appel au calme et à la retenue avant de demander au gouvernement de diligenter une enquête immédiate pour faire la lumière sur ces actes et traduire les commanditaires en justice.

Dans sa mission de veiller aux côtés de l’Etat au maintien et à la consolidation de la paix, les conseils des sages des quatre coordinations de la Guinée ne sont pas restés indifférents face à l’ampleur des violences post-électorale, notamment dans la préfecture de N’Zérékoré.

« Le conseil des sages déplore avec un profond regret les actes de violences qui ont émaillées de ce double scrutin à certains endroits. Ces incidents malheureux ont entrainé des pertes en vies humaines, des blessés et des dégâts matériels importants » a déploré El hadj Moussa Kourouma, porte-parole de la coordination pour la circonstance.

Il ajoute que « ces actes de violences ont été particulièrement ressenties dans la commune urbaine de N’Zérékoré, où ils ont pris une connotation intercommunautaire et religieuse », a-t-il précisé.

Saluant le travail des observateurs internationaux, les représentants de la société civile guinéenne ainsi que des services de défense et de sécurité, les coordinations des sages a mis l’occasion à profit pour présenter « toutes leurs condoléances au peuple de Guinée en général, et singulièrement au familles endeuillées », a indiqué M.Kourouma.

Ainsi, le conseil des sages des quatre coordinations a condamné « tous les actes de violences enregistrées et demande incessamment au gouvernement de faire immédiatement la lumière sur ces actes et de traduire leurs commanditaires en justice », a martelé El hadj Moussa Kourouma.

Ils ont pour finir, recommander à la CENI, d’observer la transparence et la stricte neutralité afin que les résultats issus des urnes soient crédibles.

Tomou Traoré

Related posts

Horoya AC : champion de Guinée saison sportive 2017-2018

tsegbaya

Covid-19 : 2531 personnes positives, le président Alpha Condé annonce de nouvelles mesures

soleilfm935

Inculpation de journalistes du groupe de presse le Lynx : communiqué du ministère de l’information et de la communication

tsegbaya