Image default
Guinée politique Infos

Le député Abdoulaye Kourouma seul contre le bureau exécutif de l’Assemblée nationale

Le président du parti Rassemblement pour la Renaissance et la Démocratie assume sa destitution au poste de sixième secrétaire parlementaire. Au cours d’une conférence de presse animée ce mardi 13 juillet au siège du RRD à Sangoyah dans la commune de Matoto, le député Abdoulaye Kourouma a réitéré son engagement à lutter pour le respect des règles et principes démocratiques. A cet effet, il bénéficie du soutien de ses militants qui l’encouragent à défendre les intérêts du peuple à l’hémicycle.

En vacances parlementaires jusqu’en octobre prochain, Abdoulaye Kourouma profite de ces moments pour régler ses comptes avec la neuvième législature. Ejecté du bureau exécutif de l’Assemblée nationale pour, dit-on, des communications non autorisées, le député qualifie d’élémentaire, la décision de ses pairs « le député c’est pour parler et informer. Mais pourquoi on nous donne des primes d’aller informer le peuple de ce qui s’est passé ? Il n’ya pas de débat autour de ça, c’est notre prise de position politique et nous sommes fiers. A partir du moment où nous avons le soutien du parti, on assume. Ce ne sont pas pour ces avantages que nous allons laisser notre ligne politique non ! ces voitures ou ces montants, vraiment merci » s’est vanté honorable Kourouma.

Sur les dix-sept membres du bureau exécutif, seul l’opposant Abdoulaye Kourouma a payé les frais lors de l’élection de renouvellement du bureau. Il accuse les députés de la majorité présidentielle d’avoir violé le règlement intérieur de l’Assemblée nationale pour précipiter sa destitution au poste de sixième secrétaire parlementaire « l’élection c’était à chaque rentrée parlementaire. Mais puisque je devrais faire un an et cela devrait les empêcher de continuer à envoyer des lois qui peuvent vraiment donner l’autorité ou le pouvoir à un individu pour faire du pays ce qu’il veut, l’article 17 et 20 ont été modifiés, seul le RPG qui s’est levé pour réquisitionner la candidature d’Abdoulaye Kourouma ».

Pour le député, un élu du peuple ne va pas à l’hémicycle pour valider ou invalider uniquement des lois « le député qui ne parle il est là pourquoi ? Qui sont ceux qui sont pour, qui sont ceux qui sont contre ? Non ce n’est pas le rôle d’un député. C’est pour de dénoncer, contrôler, c’est d’informer ».

En outre, la manifestation projetée par les opposants au régime Condé a été abordée par Abdoulaye Kourouma. L’ancien membre du FNDCestime que ceux-ci sont dans leur droit. Et ajoute pour conclure que son parti est très petit pour s’opposer à une quelconque manifestation.

Samuel Demba Duolamou

Articles Similaires

Santé publique : Des poulets pourris ramassés au dépotoir de Dar-es-Salam

soleilfm935

Guinée : Bilan politique 2018

tsegbaya

Signature d’un contrat pour la gestion des déchets de la ville de Conakry : le message fort d’Ibrahima Kassory Fofana

tsegbaya