24 février 2019
Soleil FM

Le Rôle de la Musique dans l’éducation et la préservation des valeurs

Cultures Guinée société

L’éducation est l’art de former une personne, lui donner des connaissances, de former et d’enrichir l’esprit d’une personne. L’éducation aujourd’hui se passe par la musique.  La musique, elle qui est la combinaison harmonieuse des sons, le bruit et le silence.

CAMARA Mohamed Lamine connu sous le nom de Manager MC est un ingénieur, écrivain, operateur culturel et manager d’artiste, il exprime son ressentiment sur ce phénomène d’abandon des valeurs qui sévit dans la musique guinéenne en ces termes :« C’est un sentiment de désolation, on a l’impression que les jeunes sont déroutés, les jeunes expriment ce qu’ils ont par rapport à la vision de la mondialisation Sinon c’est insensée, ce sont des choses qui doivent êtreprotégés etcachéset si vous voyez aujourd’hui c’est exposésc’est parce que c’est le Satan qui domine. »

Chaque problème mérite une solution comme le disait, un homme, ainsi le mal qui commence à naitre dans la culture guinéenne à une solution.CAMARA Mohamed Lamine ou Manager MC a des propositions : « Il faut conscientiser les jeunes, il faut avoir une équipe dynamique qui est senséete dire ce que tu dois et ce que tu ne dois pas faire. Au-delà de cela, les familles doivent intervenir aussi dans la musique, mais le plus important c’est l’Etat, parce que c’est l’instrument le plus efficace, pour réglementer les choses, mais si l’état se désintéresse, les enfants, les Hommes seront comme des animaux, parce que chacun fera ce qu’il veut. L‘état doit beaucoup intervenir, l’état doit beaucoup s’investir aussi pour restaurer la morale et la conscience dans la musique c’est-à-dire qu’on doit censurer les choses. On doit voir quelles sont les vidéos qui doivent passer et quels sont les mots qui doivent passer ici dans la musique. »

L’imitation des actes sexuelsdans les clips de certains artistesguinéens est un constat malheureux. Certaines personnes sous-entendent que l’état a abandonné ses responsabilités et la seule solution est la censure. La culture guinéenne, celle chantéeà travers laquelle les messages de patriotisme, de tolérance, de bonnes valeurs passaient doit garder ses valeurs.

Ébène Baloka

 

 

Articles Similaires

Why Bold Socks Are The ‘Gateway Drug’ To Better Men’s Fashion

admin

Boffa : la population de Tiya confrontée à un manque d’infrastructures sociales de base

tsegbaya

Dabola : Un trafiquant de peau de panthère condamné à un an d’emprisonnement dont 10 mois avec sursis !

tsegbaya

Qui était Romaric Stéphane Sylvère Sioké Kabassan Kéita, ‘’l’homme des machines au doigtier magique’’ ? (Portrait)

tsegbaya

Nécrologie: Stéphane Sioké, technicien et maintenancier à Soleil Fm n’est plus !

tsegbaya

Justice : Le collectif des femmes défenseurs des Droits de l’Homme apporte son soutien à Moussa Yéro

tsegbaya