18 décembre 2018
Soleil FM

Les abréviations non conventionnelles : les jeunes guinéens ne s’en passent plus !

faits divers Infos

C’est un phénomène qui devient du jour au lendemain un sujet préoccupant dans le système éducatif guinéen. Selon des observateurs, les abréviations abusives des mots constituent l’un des facteurs de la baisse du niveau des écoliers. Même s’il est évident que cette pratique est bien réglementée par le Larousse, la plupart des jeunes utilisent de nos jours les abréviations non conventionnelles.

Le SMS autrement dit système de courte écriture, est un paramètre instauré dans le téléphone pour faciliter la conversation entre deux personnes. De nos jours, l’utilisation de l’abréviation dans cette donnée affecte dangereusement le système éducatif. Souvent habitués par cette pratique, les élèves guinéens vont jusqu’à en abuser lors des évaluations.

Hébo Kolié, élève reconnait cette réalité elle déclare : « les abréviations me permettent d’être rapide; sauf que parfois je les utilise sans me rendre compte, même parfois dans les devoirs et même dans les évaluations ».

Même son de cloche chez cet autre élève. Selon  Siba Kolié cette nouvelle forme d’abréviation ne va pas sans conséquence bien qu’elle lui permette d’être rapide dans la prise de notes. « Les SMS me permettent d’être rapide dans les prises de notes, mais parfois je les utilise sans me rendre compte dans mes devoirs. C’est un mal nécessaire », affirme-t-il.

A ce stade, cette réalité n’honore ni élèves ni encadreurs. C’est pourquoi, ce professeur de philosophie, invite les écoliers guinéens à plus de responsabilité.

pour Pierre Kolié : « L’ abréviation est un système qui favorise la prise de note et même dans les leçons. Mais l’utilisation abusive fait que les élèves ont ignoré l’orthographe de certains mots. Donc j’appelle les élèves à faire plus de lecture afin de leur permettre de connaitre l’orthographe des mots ».

 

Samuel DUOLAMAOU

 

 

 

Articles Similaires

coalition guinéenne pour la cour pénale internationale demande l’indemnisation des victimes du 28 septembre 2009

tsegbaya

N’Zérékoré : les industries de fabrique d’alcool Ridco et SR Distillerie reprennent du travail

tsegbaya

Affaire Soriya Bangoura :  »cette affaire est déjà finie », dixit l’avocat du fédéral de l’UFDG de Matam

tsegbaya

L’appendicite, parlons-en !

tsegbaya

Marche de l’opposition républicaine : le contre-pouvoir parle de tentative d’assassinat  de Cellou Dalein et de Faya Millimono

tsegbaya

Mamou : le brigadier chef Bakary Camara a regagné sa dernière demeure dans son village natal à Ouré-kaba

tsegbaya