25 avril 2019
Soleil FM

Les magistrats guinéens décidés à poursuivre en justice Honoble Damaro Camara

Guinée politique Infos

Lever l’immunité parlementaire de Honorable Amadou Damaro Camara afin de le poursuivre, c’est le principal sujet de la rencontre de l’association des magistrats de Guinée ce vendredi 12 avril. L’amélioration de leurs conditions de vie a aussi été évoquée. C’était au cours d’une assemblée générale tenue à la cour d’Appel de Kaloum.

Invité sur une radio de la place le 04 Avril dernier, le président de la majorité présidentielle, Amadou Damaro a heurté la dignité du corps magistral, selon ces hommes de loi. Sur la question doit-on alors poursuivre le député, tous les magistrats y étaient favorables. Ils estiment que cette mesure va accorder du crédit à cette profession. Mohamed Khalil Thiam, le président de cette association explique : « D’abord, nul n’est censé ignorer la loi. Damaro est allé au-delà de cette sortie en mettant en cause notre profession et sécurité. Il pense que nous sommes inconscients, mais nous, nous sommes conscients plus que lui ».

L’association des magistrats a profité de la rencontre pour mettre sur table la question de leur sécurité et le droit à un salaire plus décent. « Il faut que les conditions dans lesquelles nous sommes reflètent notre image. Mais comme il a fait cas dans sa communication, nous sommes les seuls qui n’ont pas une indemnité de salaire, une indemnité de fonction et même une cité de logement. Donc nous allons insister d’échelon en échelon, à ce que tout cela rentre dans l’ordre », a-t-il ajouté.

 

Un comité de procureurs sera constitué pour engager la poursuite contre Honorable Damaro Camara. Et si rien n’est fait, toute activité magistrale sera arrêtée, ont conclu les magistrats.

 

SAMUEL DUOLAMOU

 

 

 

 

 

 

Articles Similaires

Côte d’Ivoire : la Cour suprême casse l’acquittement de Simone Gbagbo pour « crime de guerre »  

tsegbaya

Les armes légères au menu d’une rencontre entre parlementaires à Conakry

tsegbaya

France : l’auteur présumé de l’attentat de Strasbourg abattu par la police

tsegbaya

Brésil : Jair Bolsonaro prête serment et s’engage à « défendre la Constitution »

tsegbaya

Le SLECG aux enseignants du public d’arrêter les cours dans les écoles privées : voici ce que pensent les citoyens

tsegbaya

Mali : “le devoir des autorités est de garantir la libre couverture de l’élection présidentielle”

tsegbaya