Actualités

Limitation du nombre de passagers dans les tricycles à Conakry : les conducteurs irrités

today28 mars 2023 13

Arrière-plan
share close

Suite au communiqué du ministère des Transports, les conducteurs de tricycles ont manifesté ce mardi à Lambanyi, dans la commune de Ratoma. Ils dénoncent la tracasserie de la police routière suite à cette décision. Ces conducteurs d’engins à trois roues demandent aux autorités de revoir cette décision.

Ce communiqué du ministère des Transports irrite les conducteurs des tricycles qui ont manifesté ce mardi au carrefour Lambanyi dans la commune de Ratoma. Abdoulaye Keita  est l »un d’eux. « Nous sommes-là aujourd’hui pas pour autre chose, le communiqué qui est sorti hier, nous a beaucoup touché. On ne peut pas accepter ce communiqué, la manière dont nous on travaille on est dans la souffrance et s’ils disent de prendre encore trois personnes vraiment, ça va nous toucher » déplore ce conducteur.

Cette manifestation n’est pas sans conséquence sur les usagers de ce moyen de transport. Rouguiatou Diallo parle de son calvaire. « Franchement, notre sentiment surtout pendant ce mois de ramadan, on est très fatigué et Bombona, malgré tout que ce qu’ils disent, ça nous aide beaucoup. C’est rapide et c’est efficace » a-t-elle condamné.

La tracasserie policière est la cause de cette manifestation. Ces conducteurs invitent les autorités à revoir la décision. Abdoulaye Keita. « Pendant la journée, des policiers nous fatiguent, mal garé, on est-là avec toutes les souffrances vraiment on supporte tout ça. On veut que le colonel Mamadi Doumbouya dise à son ministre des Transports de revoir ce communiqué » a-t-il sollicité.

Au moment où nous quittions les lieux, des agents de la gendarmerie cherchaient à normaliser la circulation qui était perturbée par ces grognards. Ces  conducteurs de tricycles comptent poursuivre ce combat jusqu’à la satisfaction de leurs réclamations.

Amara Simba Sylla pour soleilfmguinee.net

Limitation du nombre de passagers dans les tricycles à Conakry : les conducteurs irrités

Suite au communiqué du ministère des Transports, les conducteurs de tricycles ont manifesté ce mardi à Lambanyi, dans la commune de Ratoma. Ils dénoncent la tracasserie de la police routière suite à cette décision. Ces conducteurs d’engins à trois roues demandent aux autorités de revoir cette décision.

Ce communiqué du ministère des Transports irrite les conducteurs des tricycles qui ont manifesté ce mardi au carrefour Lambanyi dans la commune de Ratoma. Abdoulaye Keita  est l »un d’eux. « Nous sommes-là aujourd’hui pas pour autre chose, le communiqué qui est sorti hier, nous a beaucoup touché. On ne peut pas accepter ce communiqué, la manière dont nous on travaille on est dans la souffrance et s’ils disent de prendre encore trois personnes vraiment, ça va nous toucher » déplore ce conducteur.

Cette manifestation n’est pas sans conséquence sur les usagers de ce moyen de transport. Rouguiatou Diallo parle de son calvaire. « Franchement, notre sentiment surtout pendant ce mois de ramadan, on est très fatigué et Bombona, malgré tout que ce qu’ils disent, ça nous aide beaucoup. C’est rapide et c’est efficace » a-t-elle condamné.

La tracasserie policière est la cause de cette manifestation. Ces conducteurs invitent les autorités à revoir la décision. Abdoulaye Keita. « Pendant la journée, des policiers nous fatiguent, mal garé, on est-là avec toutes les souffrances vraiment on supporte tout ça. On veut que le colonel Mamadi Doumbouya dise à son ministre des Transports de revoir ce communiqué » a-t-il sollicité.

Au moment où nous quittions les lieux, des agents de la gendarmerie cherchaient à normaliser la circulation qui était perturbée par ces grognards. Ces  conducteurs de tricycles comptent poursuivre ce combat jusqu’à la satisfaction de leurs réclamations.

Amara Simba Sylla pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%