Image default
Guinée politique Infos

L’OGDH préoccupée par le « harcèlement judiciaire continu contre les opposants au troisième mandat du président Alpha Condé »

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 20 novembre à la maison commune des journalistes, l’Organisation Guinéenne des Droits de l’Homme et du citoyen s’est dite préoccupée « du harcèlement judiciaire continu contre les opposants au troisième mandat du président Alpha Condé ». Cette déclaration a été lue par le vice-président de l’OGDH, Mamadou Halal Diallo.

Selon  l’Organisation Guinéenne des Droits de l’Homme et citoyenne, des violences et arrestations se succèdent depuis le scrutin du 18 octobre dernier. Mais ce que déplore l’OGDH, « c’est la lenteur judiciaire qui caractérise le traitement des dossiers relatifs aux tueries et autres violations graves des droits humains enregistrées lors des manifestations contre le troisième mandat… ».

Face aux récentes violences postélectorales « L’OGDH ne pouvait pas être indifférente à ces faits que nous qualifions de violation très grave des droits de l’homme dans notre pays et de recule de l’Etat de droit »

Dans la même déclaration, «L’OGDH interpelle l’Etat à garantir les droits et liberté fondamentale des citoyens conformément à ces obligations internationales. Qu’elle en appelle également à une meilleure implication de la CEDAO, de l’Union africaine, de l’Union européenne, des Etats unis et des Nations Unies dans la crise politique actuelle… »

Taxé de rouler pour l’opposition  en temps de crise, le président de l’OGDH a laissé entendre que son organisation a sa propre stratégie pour défendre les droits humains. 

Abdourahim Baldé

Articles Similaires

Le prix du carburant passera à 9000FG

tsegbaya

Un panel de IPPF Afrique met exergue les avancées sur la couverture sanitaire universelle dans 3 pays de l’Afrique

tsegbaya

03-décembre : journée internationale des personnes handicapées

tsegbaya