Soleil FM
Guinée politique Infos

Makanéra Kaké face à la presse: «je suis pour l’élaboration d’une nouvelle Constitution»

« S’il y a possibilité aujourd’hui de changer la constitution guinéenne pour le bonheur du peuple, saisissons cette opportunité ». Ces propos sont du président du Front National du Développement Alhoussény Makanéra Kaké. C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce jeudi à la maison commune aux journalistes à Coleah Lansébounyi.

La Guinée dispose d’une constitution qui ne reflète point les réalités actuelles à en croire le leader du FND. Poursuivant, il dira que ceux qui se considèrent porteurs du savoir sur une révision et modification de la constitution, trompent pour la plupart le peuple de Guinée. Alhoussény Makanéra Kaké. « Si y’a des gens qui sont pour cette constitution, il faut qu’il sache que d’autres sont pour une nouvelle. Considérons que c’est une nouvelle, mais aucun juriste ne peut nous convaincre qu’elle a été établie de manière démocratique ».

L’ex-ministre de la communication s’oppose à une révision de la même constitution mais tout à fait partant quant à l’adoption d’une nouvelle. Car dit-il, la Guinée peut avoir une meilleure constitution que celle d’hier. « Cette constitution a l’avantage d’avoir doté notre pays des institutions, lui permettre d’élire un président de la république. Si hier le contexte de nos permettait pas d’exiger que le peuple souverain décide son sort, et si aujourd’hui on n’a la possibilité on ne peut pas l’améliorer ?  je dis non »

Le conférencier fustige certains politiques qui pensent que ceux qui ne partagent pas leur opinion sont contre le bien-être de la Guinée. Makanéra à nouveau. « J’ai mal au cœur quand j’écoute certaines réactions, surtout les grandes formations politiques. Nous avons besoin de la force mais la force des arguments et non pas les arguments de la force. Pour terminer je vais vous dire, je suis pour l’élaboration d’une nouvelle constitution. Et si elle est élaborée et que Alpha Condé soit candidat il sera à son premier mandat avec la nouvelle. Si demain le peuple en adopte une nouvelle même si Alpha ne veut pas se présenter nous allons l’obliger à le faire. »

Tout de même, Makanéra Kaké réitère qu’il n’est pas partant pour une éventuelle candidature du président actuel Professeur Alpha Condé.

SAMUEL DUOLAMOU

 

Related posts

Nigeria : l’ex-président Shehu Shagari est décédé

tsegbaya

Le syndicat de la presse privée guinéenne a un nouveau bureau

tsegbaya

« Mon cœur m’a dit, “tu t’es bien reposé” » : Zinédine Zidane revient sur le banc du Real Madrid

tsegbaya