21 mai 2019
Soleil FM

Mamaya 2018 : cette activité peut développer Kankan !

Cultures Infos

La danse traditionnelle Mamaya a été délocalisée pour le quartier Aviation et la pose de la première pierre d’un centre multiculturel s’est passée ce vendredi 24 août par le premier ministre accompagné de certains ministres de son gouvernement dont Bourema CONDE.

Après la fête de Tabaski à Kankan, les activités culturelles se pointent à l’horizon, à commencer par la danse Mamaya, le sumu, les concerts géants et les matchs de gala des artistes dans le NabayaCette année 2018, l’organisation de la danse traditionnelle Mamaya est revenue au sèdè  Djamanadiya numéro 4 qui est à sa toute première expérience sur le terrain, et subventionnée par le ministère de la culture et du patrimoine historique dirigé par Sanoussy Bantama Sow. Le président dudit sèdè précise : « cette fois-ci, la mamaya est subventionnée par le département de la culture, c’est pourquoi dès le premier jour qui était jour de la fête de tabaski, nous avons fait un match de gala dénommé Bantama Sow ».

Quant au premier ministre, chef du gouvernement, dans son discours de circonstance, Dr Kassory Fofana a au cours de la pose de la première pierre de la construction d’un centre multiculturel au quartier aviation, dit ce qui suit : « L’initiative du ministre Bantama, appuyée par le président de la République, cette pose est l’intention du gouvernement d’institutionnaliser la Mamaya ».

 

Au delà de l’aspect social, la danse Mamaya est une activité génératrice de revenus et un atout pour le développement de la localité. Les organisateurs ont précisé que les fonds obtenus serviront à la construction de dix-huit (18) forages dont huit (08) à Siguiri, l’aménagement du grand cimétière de Kankan, le reboisement de la berge du fleuve Milo,  la construction d’un centre de santé améliorée et celle d’une bibliothèque moderne et les équipement de la grande mosquée.

 

La présence de grandes personnalités venues assister à cette activité culturelle n’a pas influé sur  les tarifs d’hébergement dans les différents hôtels de Kankan.

Le sèdè Djamanadiya a la charge d’organiser pendant cinq (05) ans la Mamaya, à cause de la délocalisation de cette activité dans le quartier Aviation à Kankan.

 

Soleil FM, 93.5

Articles Similaires

Santé : les médicaments traditionnels ont une dose, selon une tradi-praticienne

tsegbaya

SLECG : le syndicat se dit prêt pour une année blanche !

tsegbaya

Pêches : le PRCM regroupe les acteurs pour un échange d’expérience à Conakry

tsegbaya

Mali : des survivants inquiets à Ogossagou après le massacre de 130 civils

tsegbaya

Affaire Kaporo-rails : l’UFDG vole au secours des déguerpis

tsegbaya

3ème mandat : l’UFR réitère sa position à barrer la route à Alpha Condé en 2020

tsegbaya