Soleil FM
faits divers Infos

Maroc : un Malien casse le nez d’un policier marocain qui l’aurait traité de singe

Un ressortissant Malien sur le coup d’un mandat d’arrêt aurait cassé le nez d’un policier marocain l’ayant traité de singe. L’incident a eu lieu à Casablanca alors que le chauffeur d’un bus refusait d’embarquer le subsaharien pourtant en possession d’un titre de transport. Le Malien reste introuvable et le policer avec un nez fracturé.

La police serait sur les trousses d’un ressortissant du Mali qui aurait cassé le nez d’un policier suite à une dispute aux connotations racistes. Le Malien, détenteur d’un billet de bus de la compagnie CTM pour Fes s’est vu refuser l’accès par le chauffeur ,au motif qu’un circulaire interdisait les « AFRICAINS » de voyager vers les villes du nord.

Bien que le Malien ait expliqué au chauffeur être en règle au Maroc, le chauffeur marocain n’a voulu rien savoir. Dans les échanges de plus en plus houleux, un policer en civil a tenté de calmer les deux protagonistes. Mais après un échange en arabe avec le chauffeur, le policier a pris partie pour son frère marocain et exigé au Malien de ne pas insister.

Ignorant que le Maliens comprenait la langue arabe, le policier aurait commenter que : ces singes africains n’arrêtent pas de nous emmerder ici avec leur Sida et Ebola ». Un commentaire dénigrant pour le Malien qui a réagit en donnant un bon coup de point au visage du policier avant de disparaître dans la nature.

Dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, les autorités marocaines avaient interdit aux sociétés de transport d’embarquer vers les villes du nord les « AFRICAINS ». C’est de là qu’ils traversent la méditerranée vers l’Espagne. L’Espagne a versé au Maroc des millions d’Euro pour un contrôle drastique des flux migratoires. Ce policier marocain réfléchira mieux dans le futur avant de prononcer des paroles racistes et dénigrantes envers les Noirs.

Source : kebanacamera

Related posts

Après une coupe d’Afrique des Nations bien réussie, le Syli cadet est rentré au bercail sous les ovations du peuple

tsegbaya

Kankan: des enseignants contractuels dans la rue pour exiger leur engagement à la fonction publique

tsegbaya

Guinée : Les activistes des Droits de l’Homme montent au créneau

tsegbaya