Image default
Guinée société Infos

Menace de grève à la société EDG « On est fatigué » dixit le secrétaire général du syndicat

Le collège syndical de la la société Electricité de Guinée (EDG) menace de déclencher une grève le mardi 14 juillet prochain sur toute l’étendue du territoire national. Il dénonce la violation du règlement intérieur interdisant tout recrutement externe par le Conseil d’Administration (CA). Après  l’échec des négociations engagées depuis quelques mois entre le syndicat et le CA d’EDG pour corriger ce dysfonctionnement, le syndicat a deposé ce vendredi 10 juillet un préavis de grève au niveau de la Direction générale de la société EDG.

Suspendue le 24 decembre dernier pour des raisons de crise sociopolitique, cette menace de grève du  collège syndical de l’EDG fait suite au recrutement de certains cadres par  le Conseil d’Administration « à notre grande surprise, comme il sait le faire, le Conseil d’Administration a envoyé encore la liste des directeurs qu’il a pris ailleurs à l’EDG. Et c’est ce que nous avons dénoncé dans le statut. Le statut dit que c’est le Directeur Général qui doit nommer » a expliqué Ahmed Cissoko, secretaire général collège syndical.

Dans ce règlement, seul le directeur général a le droit de nommer selon ses propres critères. Quant au Conseil d’Administration, son rôle est d’amander « c’est le contraire que nous voyons sur le terrain. Nous, on pensait qu’on est en négociation pour qu’ensemble qu’on puisse au moins préparer comment corriger ce document. …on s’est dit que c’est une provocation. Cette fois-ci on n’est pas prêt à s’arrêter à mi-chemein, on ira jusqu’au bout. Tant qu’ils insistéront on insistera a indiqué Ahmed Cissoko.

Malgré la rencontre tenue jeudi 9 juillet entre le Directeur général et les grevistes, M. Touré reste sceptique« on ne peut plus croire à toutes ces déclations. On en a entendu assez, on est fatigué. Nous avons décidé maintenant que les choses soient plus claires que ça. Ou ils respectent nos droits ou on part à la guerre » a menacé le secrétaire général du collège syndical.

Si rien n’est fait jusqu’au mardi prochain, les travailleurs grévistes s’aptiendront de toute activité de l’EDG, a previenu le syndicat.

Samuel Demba Duolamou

Articles Similaires

Justice: le procès de la journaliste Moussa Yero Bah renvoyé au 04 octobre prochain

tsegbaya

Marche de l’opposition : des citoyens pensent qu’une autre alternative est mieux !

tsegbaya

« … nous somme face à une élection très sensible… » Dixit Fantamadi Kébé, membre de la CENI

redaction