Soleil FM
Guinée économie Infos

Mines : Une approche responsable dans le traitement de l’or pour les exploitants artisanaux

Artisanal Gold Council (AGC), un organisme international à but non lucratif, avec le support de l’Etat et des autres institutions travaillent ensemble depuis septembre 2017  dans le but d`établir un programme d’autonomisation et de renforcement des pratiques responsables en matière économique, sociale, et environnementale dans l`exploitation minière artisanale et à petite échelle d`or (EMAPE) dans le Secteur Tonson, CRD de Doko, situé à 35 km de la préfecture de Siguiri – République de Guinée.

Cette initiative fait suite à un travail d’inventaire qu’AGC a mené en 2016 et a trouvé une production annuelle d’or de 29,7 tonnes au niveau national. Cette différence entre les chiffres du Bureau National d’Expertise et d’AGC s’explique du fait qu’une partie signifiante de l’or produite artisanalement n’est pas commercialisée dans le circuit officiel. Elle échappe souvent au contrôle de l’administration minière et fiscale, ce qui constitue un manque à gagner important et non négligeable pour l’Etat. Il s’agit des localités de  Dinguiraye, Kouroussa, Mandiana et de Siguiri. Selon l`inventaire ce même inventaire  le nombre d’orpailleurs est estimé, à 189 800, et ce, en s`appuyant sur les données recueillies où l’inventaire a été fait.

L’exploitation artisanale de l’or mobilise une proportion significative de la population de la région, notamment les jeunes et les femmes qui constituent la proportion la plus importante de la main d’œuvre agricole. Cela  entraîne une baisse drastique de la production agricole. L`exploitation artisanale de l`or n’est pas que bénéfique pour les populations, elle représente également une source de problème de santé et d’environnement. Les problèmes environnementaux sont liés entre autres à la déforestation et la contamination des sols et des eaux au mercure.

Sur le plan sanitaire on peut citer la silicose et les maladies sexuellement transmissibles (MST) dont le sida. Le mercure représente un des dangers majeurs pour la santé et l’environnement. La quantité de mercure perdue dans l’environnement due à l’exploitation minière artisanale et à petite échelle (EMAPE) est estimée à plus de 30% de toutes les émissions dans l’atmosphère. En Guinée, 73% des sites utilisent le mercure et la quantité de mercure perdue dans l’atmosphère est estimée à 19,10 tonnes (inventaire AGC, 2016).

C’est pour donc renverser cette tendance qu’Artisanale Gold Council associe des médias pour être des acteurs dans le cadre de la sensibilisation des artisans qui utilise le mercure pour le traitement  de l’or. Une pratique contraire à la convention de Minamata, convention internationale qui vise à protéger la santé humaine et l’environnement contre les effets néfastes du mercure elle a été adoptée le 10 octobre 2013 à Kumamoto, au Japon par une Conférence de plénipotentiaires.

Cette rencontre des journalistes venues de plusieurs localités minières (Kérouané, Mandiana, Siguiri, Dinguiraye, Kanakan) et de Conakry ont échangé sur les informations des localités respectives relatives à l’artisanat minier mais également au traitement de l’information sur ce sous- secteur des mines. Cherif SOW, West africa country manager s’est réjouie de la diversité des participants mais surtout de l’engagement des uns et des autres à combattre cette pratique. Il dira par la suite que les médias ne sont que de seul collecteur et traiteur d’information mais d’acteur en tant que partie prenante au processus de réflexion et d’exécution des initiations pour un changement de comportement des orpailleurs tout mettant en exergue les approches et les équipement plus responsable, plus économique et respectueuse de l’environnement.  La rencontre a pris fin la visite de train des installations dans la zone pilote à Tonson suivi de la  démonstration  du dispositif avec les explications et commentaires de Luc LEPAGE d’artisanale Gold Council.

 

Golota Raphael LAMAH depuis Tonson (Siguiri)

 

Articles Similaires

FEG 2019 : le ministre Moustapha Naité face aux élèves et étudiants pour le 2e Master Class

tsegbaya

Iran : ils meurent d’un alcool frelaté, censé guérir du coronavirus

tsegbaya

Sénégal : encore 5 ans pour Macky Sall

tsegbaya

La classe ouvrière en réunion technique à la bourse du travail ce matin

tsegbaya

Quelle est la place de l’enfant dans la société : l’ONG ‘’Accueil Collectif des Mineurs’’ se penche sur la question

tsegbaya

Manifestation : Les étudiants de l’écoles nationale de santé de Kindia réclament la licence à la place du BTS

soleilfm935