Image default
Guinée société Infos

N’Zérékoré / le président de district de Nyampara libéré provisoirement sera devant le juge très prochainement

Suite à la manifestation et à la barricade de la route nationale N’Zérékore-Macenta par les femmes et jeunes du village Nyampara qui a abouti à une  série de négociation entre les autorités locales de N’Zérékoré et le tribunal, le président du district de Nyampara Elie Panso Hebelamou, a enfin été libéré et remis à son avocat par le tribunal de première instance de N’Zérékoré. Le président du district doit se présenter la semaine prochaine à la cour pour son audience.

Qu’est-ce-qui s’est réellement passé à Nyampara? Lucie Loua, la présidente des femmes de Niampara explique : “nous sommes là aujourd’hui pour réclamer la libération de notre président de district qui a été arrêté sans motif. C’est un lieu public du village dont l’ancien président de district avait vendu à sa sœur. Cette dernière y a construit un premier bâtiment. Et c’est en ce moment que nous sommes allées lui dire de ne pas continuer sa construction puisque le lieu est public, mais elle a fait la sourde oreille et a construit un second bâtiment.  peu après, le village est allé vers elle et lui a annoncé la construction d’un stade et d’une une école par l’entreprise “forêt Forte” qui est implantée dans le village. Le maire, le préfet et le sous-préfet sont tous au courant. Malgré qu’elle soit encore informée de la venue de la machine, elle a refusé de venir enlever ses bornes. C’est ainsi que sa porcherie a été touchée et s’en est suivie mort de quelques porcs qu’elle a distribués à ses parents qui les ont consommés. C’est peu après qu’elle a porté plainte contre  le président de district au tribunal de première instance de N’Zérékoré. Ce dernier qui partait réparé son véhicule a été arrêté à Samoué et conduit à la gendarmerie par le garde-de-corps du substitut du procureur jeudi dernier. le vendredi, nous sommes allés demandé sa libération  mais nous n’avions eu de suites favorables. C’est pour cela que lundi 23 juillet, nous avons demandé sa libération pure et simple, puisque nous vivons actuellement au village sans chef, donc abandonnés à nous-même”.

 

SOLEIL FM GUINEE 93.5

Articles Similaires

Guinée: les victimes des dernières marches du FNDC ont regagné leurs dernières demeures ce vendredi

tsegbaya

10 Predictions About the Future of Photography

admin

Algérie-Guinée: le dispositif tactique à mettre en place contre les Fennecs selon un analyste sportif

tsegbaya