Image default
Guinée société Infos

Pâque : les fidèles chrétiens de Guinée n’ont pas manqué l’évènement

A l’Eglise Charles Louanga de Sonfonia, les fidèles chrétiens ont répondu massivement à la victoire de Jésus Christ sur les morts. Cette résurrection du seigneur est symbole représentatif du christianisme. Ce qui fait d’ailleurs de la pâques, la grandiose des fêtes chrétiennes.

Il était 10H lorsque l’église de la  paroisse Saint Charles Louanga de Sonfonia faisait son plein. Les fidèles chrétiens venus en grand nombre pour accomplir leur devoir religieux, celui de magnifier la résurrection du Christ Jésus et rendre gloire à Dieu. Selon père Francis Roger Oularé, Jésus a sacrifié sa vie sur la croix pour sauver l’humanité. « Nous chrétiens d’aujourd’hui, nous avons à rendre compte jour après jour de notre raison de croire à la résurrection de Jésus. Sur nos routes, nous rencontrons encore des personnes qui doutent de l’existence de Dieu. Ils ont besoin de notre témoignage pour qu’ils sachent que Dieu existe ».

Blaise Boniface Haba, paroissien de Saint Charles Louanga, heureux de vivre cet évènement en bonne santé, demande à tous ses pairs de se pardonner et suivre les pas du Seigneur Jésus. « Comme Jésus l’a fait pour la toute première fois à Simon dans la pirogue en lui disant, viens je ferai de toi un pêcheur d’hommes, je lance aussi un appel à nos frères et sœurs qui sont chrétiens et qui ont la paresse de suivre les pas du Seigneur, car c’est en lui que nous croyons. »

L’église, c’est aussi le maintien d’ordre et la sécurité des fidèles. Pour Georges Bamiss, le responsable des scouts chargé de la sécurité des fidèles chrétiens, malgré le nombre pléthorique en ce jour, le maintien de l’ordre est de mise. « Comme vous le savez, maîtriser un groupe de personnes n’est pas facile. Nous le savons, c’est notre métier. Je crois que grâce à la communication c’était facile. La condition humaine nous impose certaines choses. Y’en a n’a qui sont durs de comportement surtout avec les enfants qui montent et descendent ».

L’éternel doit être au centre des préoccupations des hommes, estime Georges. Alors, qu’on soit musulman ou chrétien,  tout le monde doit appartenir à une religion.

 

SAMUEL DUOLAMOU

 

Articles Similaires

Fête de Ramadan 2020 : Les Guinéens partagés entre pénurie de marchandises et cherté de prix

soleilfm935

La FIFA menace le Nigeria et le Ghana

tsegbaya

Insécurité: découverte macabre d’un corps à Labé

tsegbaya