Image default
Cultures Infos

Petit Condé a regagné sa dernière demeure

Décédé lundi dernier des suites de maladie, Ansoumane Camara ‘’Petit Condé’’ a regagné sa dernière demeure ce mercredi 17 JUIN 2020 au cimetière de Cameroun. Amis et collaborateurs lui ont rendu un dernier hommage digne de nom. Ce géant de la culture guinéenne qui a accompagné plusieurs artistes a laissé un vide au sein de cette corporation. La levée du corps a connu la présence des autorités guinéennes.

Sur le lieu du décès, c’est la tristesse qui se lisait sur le visage des gens. Ansoumane Camara alias Petit Condé était un guitariste musicien qui s’est approprié des valeurs musicales guinéennes témoigne ce manager Moussa Moïse Diabaté : « Vous savez avec la modernité, les jeunes musiciens se laissent à la portée de la machine. (…) les différentes cultures guinéennes Condé les a pratiqués. Quand un musicien de la forêt vient, il l’accompagne dans sa mélodie, le Fouta, la basse-côte la même chose. Il était d’ailleurs du manding ».

Si le défunt était un père pour certains, il est surtout un maitre pour Abraham Sonty ‘’Koundouwaka’’. Pour lui, l’homme pouvait vaincre la mort s’il avait été soutenu dans son lit de malade : « Il n’est pas mon ami, ni arrangeur. Il était mon maitre. Ce qui est d’hommage ici, on reconnait que quand tu es déjà parti au cimetière de Cameroun. Sinon il a crié ici et parlé partout mais personne n’est jamais venu. C’est maintenant après sa mort, les gens viennent crier ».

Depuis l’apparition de la pandémie de COVID-19 le 12 mars dernier en Guinée, la culture guinéenne a perdu plusieurs artistes comme Mory Kanté, Kadé Diawara, kany Damba Kanté pour ne citer que ceux-ci.En compagnie de certains cadres de son département, le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique Sanoussy Bantama Sow a promis d’organiser un grand évènement pour rendre aux hommages à ces disparus : « Nous avons décidé après la COVID-19, d’organiser un hommage à tous ces grands artistes de Guinée autour du nom de ‘’Hommage à Mory Kanté’’. Nous avons dit, c’est un engagement. A l’heure où je vous parle, la commission a déjà commencé à travailler autour de ça ».

Samuel Demba Duolamou

Articles Similaires

Journée internationale du Jazz : ce qu’en pense le chef d’orchestre de Kèlètigui international

tsegbaya

Ministère de l’élevage : le laboratoire central vétérinaire de Conakry dispose de nouveaux appareils pour améliorer son score en termes de capacités de diagnostic

tsegbaya

Marche de l’opposition : un jeune de trente-ans tué !

tsegbaya