Soleil FM
Guinée économie Infos

Plan de riposte économique contre le COVID-19 : réactions de certains citoyens

Le gouvernement de Dr. Kassory Fofana a décidé de prendre les choses à bras le corps dans la lutte contre le Covid-19. C’est dans cette optique qu’il a annoncé lundi 6 avril un plan de riposte économique de plus de 3000 milliards de nos francs. Lequel plan permettant au gouvernement actuel de prendre en charge les factures d’eau, d’électricité et le transport public notamment les bus et train. C’est pour une durée de 3 mois à compter de ce mois d’avril. Ce qui laisse perplexe beaucoup de citoyens de la capitale.

Cette annonce a fait couler encre et salive dans le pays. Si les uns se montrent satisfaits, les autres par contre se posent beaucoup de questions. Pour Issiagha Barry de Dalaba, cette annonce n’est bénéfique qu’aux habitants de Conakry : « Vous savez quand c’est bon il faut apprécier, mais ce que le premier ministre a oublié, il y a des villes de l’intérieur du pays qui n’ont ni eau ni courant et ils n’ont pas de bus non plus. Cette décision c’est pour ceux de Conakry seulement »

Le gouvernement doit apporter des éclaircissements concernant surtout les loyers, estime Saa Joseph Kamano « Il faut qu’il nous éclaircisse par rapport au loyer, on n’a pris des mesures qui ne concernent qu’une petite partie de Conakry. Il parle de maisons publiques, il n’y a même pas à Conakry à plus forte raison à l’intérieur du pays. Les transports publics, c’est seulement à Conakry et c’est la base du développement. »

Saïkou Sow suggère à l’Etat la diminution du prix du carburant s’il veut vraiment soulager la population guinéenne. « Il n’a qu’à arrêter de se comparer aux autres pays, on n’a pas les mêmes réalités », ajoute-t-il.

« Les mesures prises ne m’inspire pas trop parce que tout simplement on a préféré Conakry que l’intérieur du pays. Il ne faut pas qu’on essaye de faire du copier-coller… Si le gouvernement prenait ces fonds pour mettre sur le prix du carburant et diminuer le prix des carburant ça va impacter tout le monde. »

A en croire les statistiques fournies par l’Agence nationale de sécurité sanitaire, les chiffres relatives à cette pandémie ne font que grimper. A la date du 10 avril, la Guinée compte 121 cas confirmés dont 15 guéris selon l’ANSS.

Fatoumata Diabaté

Related posts

Marche de l’opposition : un jeune de trente-ans tué !

tsegbaya

Manifestation du FNDC : « Toutes les boutique sont fermées »

soleilfm935

Police de Cosa : une dame confie son bébé et s’éclipse !

tsegbaya