Soleil FM
Guinée politique Infos

Pour ou contre ? Des députés partagés autour de la marche du FNDC

La Nouvelle manifestation des opposants au régime Condé attire le regard des élus du peuple. Si le député Abdoulaye Kourouma président du Rassemblement pour la Renaissance et le Développement prône le respect du droit de manifester, tel nest pas le cas chez le leader du parti Guinée pour la Démocratie et l’Equilibre, Aboubacar Soumah.

« Parce qu’ils disaient Front Nationale pour la Défense de la Constitution de mai 2010. Cette constitution n’existe plus » a déclaré le député Soumah.

Pour éviter de nouveaux affrontements qui pourraient éclatés entre manifestants et forces de l’ordre, le député invite le FNDC à envisager d’autre méthode « En matière politique, le changement de méthode ne veut pas dire ‘’peur’’. » a soutenu honorable Aboubacar Soumah.

Pour l’heure, ladite manifestation n’est pas autorisée par le pouvoir public. Un droit pourtant constitutionnel selon Honorable Abdoulaye Kourouma, président du RRD « Je sais que ce sont des ptétextes. La manifestation est un droit constitutionnel. Il faut des votes de tout le peuple de Guinée pour que le droit de manifester soit abrogé » a-t-il martelé.

Samuel Demba Duolamou

Related posts

Licenciement à Bonheur FM : les journalistes plus motivés que jamais dans la quête du rétablissement de leur droit

tsegbaya

Aboubacar Soumah au premier ministre Kassory : « je crois qu’il doit réviser ses leçons de droit »

tsegbaya

Guinée/Coronavirus : Pendant qu’on lutte contre la pandémie, des commerçants aussi se font la part belle dans la vente des kits sanitaires

tsegbaya