Soleil FM
Guinée politique

Présidentielle 2020 : l’UFDG menace de demander l’annulation des votes dans la région de Kankan

Au cours d’un point de presse animé ce mardi à son quartier général à Hamdallaye dans la commune Ratoma, le bureau politique de l’union des forces démocratiques de Guinée a soutenu que les violences enregistrées dans la région de Kankan lors du passage du président du parti sont des évènements prémédités.

« …ce qui grave, qui est inacceptable, que le président, son épouse, les ministres décident volontairement d’empêcher un candidat de circuler librement sur les 245 mille kilomètres qui constituent notre pays. Les évènements de Kankan ont été planifiés, le chef de l’Etat en est responsable » a affirmé le premier vice-président du parti, Docteur Fodé Oussou Fofana qui a présidé la rencontre.

Cependant, l’UFDG, par la voix Docteur Fodé Oussou, a invité ses militants à ne pas se prêter aux jeux du RPG Arc-en-ciel « Nous condamnons ces comportements, mais nous demandons, ici et maintenant, surtout à nos militants et sympathisants de ne réagir, de ne pas répondre à la provocation ». Il renchérit que « ce qui s’est passé à Kankan n’est pas la faute des malinkés, il ne faut pas confondre, ce n’est pas les citoyens de Kankan ».

Dr. Fodé Oussou Fofana, premier vice-président de l’UFDG (au milieu sur la photo), 14 octobre 2020

Pour l’UFDG, les responsables de ces actes de violences sont « Taliby Dabo, Moussa Dian, Bouréma Condé (ministre de l’administration du territoire) ».

Parlant de l’organisation de l’élection, l’UFDG révèle plusieurs anomalies notamment le manque de procès-verbaux des bureaux de vote. Selon Docteur Fodé Oussou Fofana, c’est ‘’inacceptable’’ que les administrateurs locaux représentent la CENI.

« …vous n’avez pas droit au PV des bureaux de vote, vous ne savez pas ce que vous avez eu, c’est eux qui vont décéder… quand vous allez dans les préfectures, c’est les préfets, les gouverneurs, les chefs de quartiers qui sont les représentants de la CENI, mais ça c’est quelque chose d’inacceptable… » a martelé le premier vice-président du principal challenger d’Alpha Condé.

L’UFDG menace de demander l’annulation des votes dans la région de Kankan si des dispositions ne sont pas prises pour corriger les anomalies dans le processus électoral et l’arrêt des violences dans cette région. C’est pourquoi Docteur Fofana a sollicité l’implication de tous les acteurs sociaux, religieux, politiques et diplomatiques à œuvrer pour l’organisation d’une élection apaisée et transparente en Guinée « Il ne faut pas attendre qu’il y ait des problèmes pour commencer à régler » a-t-il lancé.

Boura Bangoura

« 

Articles Similaires

MTP : Tournée du ministre des travaux publics : étape Kankan-Kouroussa-Dabola

tsegbaya

Inculpation de journalistes du groupe de presse le Lynx : communiqué du ministère de l’information et de la communication

tsegbaya

Déguerpissement : Dar-Es-Salam va-t-il tomber comme Kaporo-Rails ?

tsegbaya

N’Nzérékoré : L’opposition s’indigne contre ‘’la tentative d’assassinat’’ sur la personne de Cellou Dalein DIALLO

tsegbaya

Violences à N’Zoo(Lola) : Voici ce qui s’est réellement passé

tsegbaya

UFR : des jeunes réclament le retour de Baidy Aribot au poste de secrétaire exécutif (vidéo)

tsegbaya