Image default
Afrique

Présidentielle ivoirienne: troubles à Yamoussoukro et Bonoua

Des incidents ont éclaté vendredi matin à Yamoussoukro, capitale politique de Côte d’Ivoire, et à Bonoua (est), opposant plusieurs centaines de jeunes et les forces de l’ordre, selon des habitants et un journaliste, à la veille de l’élection présidentielle.

Les troubles ont duré toute la matinée. En début d’après-midi, l’atmosphère restait “tendue”, selon un journaliste, les jeunes jouant au chat et à la souris avec la police, qui tentait de disperser de nombreuses barricades. Aucun bilan n’était disponible dans l’immédiat.

Les forces de l’ordre se sont interposées entre des jeunes des camps rivaux, qui voulaient en découdre, ont rapporté des habitants

La police a dispersé les jeunes avec des gaz lacrymogènes, et démantelé des barricades dans les quartiers “220 logements”, “Assabou” et “Morofé”, de même source.

A Bonoua (est), fief de l’opposition, les forces de l’ordre ont dispersé des barrages dans la matinée, selon une source policière. Une manifestation de l’opposition s’était soldée par un mort et des blessés le 19 octobre dans cette ville, ancien fief de l’ex-Première dame Simone Gbagbo.

Une trentaine de personnes sont mortes dans des troubles et des violences inter-communautaires depuis le mois d’août, en Côte d’Ivoire.

Source : VOA Afrique

Articles Similaires

Décès de Kofi Annan : message de Louis Marie BOUAKA, Coordonnateur Résident par intérim du Système des Nations Unies en Guinée

tsegbaya

Couvre-feu levé et mosquées rouvertes au Niger

soleilfm935

Burkina-Faso : la prison à vie contre Diendéré et Bassolé

tsegbaya