Soleil FM
Guinée politique Infos

Prochaine session parlementaire : qu’en disent les nouveaux députés ?

Après la confirmation des résultats des élections législatives du 22 mars par la Cour constitutionnelle, le président Alpha Condé est passé à la vitesse supérieure. Le chef de l’Etat a convoqué jeudi dernier les 114 députés pour la session inaugurale visant à élire le Président du nouveau parlement. Cette décision a été largement saluée par des élus de la mouvance présidentielle comme de l’opposition.

Cette prochaine session parlementaire est prévue pour le mardi 21 avril 2020. Un acte salutaire qui obéit à la loi, à en croire le président de l’Union Démocratique de Guinéeen en passe d’être chef de file de l’opposition au regard des dispositions en vigueur. « Pour prendre service il faudrait que le président nous convoque et puis on va élire mardi le président de l’assemblée peut être si on fait vite on peut élire tout le bureau de l’assemblée. Voilà on sera en congé le temps pour que cette maladie-là soit maitrisée. » A affirmé le leader de l’UDG, Honorable Mamadou Sylla. 

En revanche, honorable Boubacar Diallo, président du Parti pour la Paix et le Développement, compte s’opposer à toute idée de violation des lois et des libertés publiques « nous sommes satisfaits, nous sommes une opposition qui est là pour améliorer les choses, c’est-à-dire que nous allons proposer des bonnes idées. Nous allons faire en sorte que la majorité et tout le monde pense que tout ce qu’on va faire c’est dans l’intérêt du pays » a-t-il promis.

Pour sa part, Dame Djalikatou Diallo, tête de liste du RPG-Arc-en-ciel soutient que cette rentrée parlementaire permettra de combler ce qu’elle qualifie de vide juridique qui était déjà créé « il faudrait que l’assemblée soit installée, donc nous allons nous y rendre et essayer de combler ce vide juridique qui était en train de s’installer donc selon l’ordre du jour tous les députés vont respecter » a-t-elle affirmé.

Il est à souligner qu’une coalition dénommée « Alliance patriotique » qui regroupe 9 partis politiques avec 14 députés a déjà vu le jour.  Elle est dirigée par Mamadou Sylla président de l’UDG qui, d’ailleurs, n’exclu pas de présenter un candidat pour la présidence de l’Assemblée nationale.

Amadou Oury Touré

Related posts

Rentrée des classes: l’Association Scolaire et Estudiantine de Guinée interpelle l’Etat

tsegbaya

Coronavirus : l’Afrique du Sud ordonne le confinement, couvre-feu au Sénégal et en Côte d’Ivoire

soleilfm935

Effondrement du viaduc à Gênes : le groupe autoroutier mis en cause par le gouvernement

tsegbaya