Soleil FM
Guinée société Infos

Ramadan : l’interdiction de contrôle des engins sur les voies publiques ne fait pas l’affaire des policiers

Suite à la décision d’interdiction de contrôler les engins sur les voies publiques par la direction de la police routière, des policiers raquetteurs n’ont plus où mettre la tête. Ils se livrent actuellement à une mendicité non des moindres. C’est le cas de ceux qui régulent la circulation au centre commercial de Lambagni. Que pensent les Citoyens de cet état de fait ? Quelques citoyens de cette localité se sont prononcés dans un micro trottoir réalisé par Esther Lamah, journaliste-reporter à Soleil FM Guinée.

Moussa Conté, électricien : « Moi quand je vois un policier entrain de demander de l’argent aux citoyens, cela ne reflète pas une bonne image pour notre Nation. Si les policiers étaient bien payés, ils n’allaient pas se comporter de cette façon anormale ».

Diawara Lansana, boutiquier : « Je pense qu’à la base c’est un manque de responsabilité. Puisque s’ils ont décrété que pendant ce mois aucun véhicule ne doit être arrêté, je ne vois pas l’importance de continuer à arrêter des gens et les quémander ! Je crois qu’on doit mettre des inspecteurs sur la route pour contrôler ».

Citoyen X : « Moi je ne trouve pas ça anormal, parce qu’eux aussi gagnent un peu puisqu’ils ne sont pas bien payés. Ils ont déjà l’habitude de gagner là-bas quelques chose pendant la journée, et c’est avec ça ils font leurs dépenses. Ils ont des familles, leur salaire ne peut pas les aider. Voilà, qu’ils ne peuvent donc pas s’en passer ».

Bobo Barry, chauffeur : « Je pense que ce que les policiers font n’est pas normal, parce que moi en tant que taxi-maître, j’essaye de chercher un peu pour subvenir à mes besoins. Je demande aux autorités de tout faire pour que les policiers arrêtent de se comporter ainsi, car ils nous fatiguent trop. S’ils te voient dans la circulation, ils se ruent sur toi juste pour te prendre la clé de ta moto et te soutirer de l’argent. Malgré tout ce que tu feras ou dira, tout ce qui les intéresse, c’est l’argent ».

 

ESTHER LAMAH

Related posts

Nouvelle constitution : voici la position de la plateforme ‘’ Touche pas à ma Souveraineté’’

tsegbaya

Les jeunes leaders de Wanindara ont marre des manifestations dans leur zone

tsegbaya

Culture et sports : le ministre Bantama Sow sur les réalisations de son département

tsegbaya