Actualités

Récupération des résidences 2000 : un pôle d’avocats menace de poursuivre d’Etat guinéen

today7 mars 2022 4

Arrière-plan
share close
Residence-2000

Après la récupération de la résidence 2000 située dans la commune de Kaloum  de la société d’investissement et de promotion domiciliaire et de construction SIPDC   par le patrimoine bâti public, leurs avocats ont aminé une conférence de presse ce lundi à la maison commue des journalistes pour donner leur part de vérité dans ce dossier.  Selon ces hommes en robe noire,  cette propriété appartient à leur client et qu’il serait  victime d’une spoliation de la part de l’Etat. Pour ce fait ils ne comptent pas baisser les bras jusqu’à l’établissement de leur client dans son droit.

La récupération de la résidence 2000 dans la commune de Kaloum par la direction nationale du patrimoine bâti public a suscité la réaction  des avocats de la défense. Devant les hommes de medias, ces   avocats déplorent l’attitude des nouvelles autorités contre la société d’investissement et de promotion domiciliaire et de construction.

Dans ce dossier, le pool d’avocat dénonce le non respect de la procédure par les autorités guinéenne.

face à cette situation, ces hommes en robe noire ne comptent pas lâcher prise. C’est pourquoi  ils comptent saisir les juridictions nationales et internationales pour que le droit soit dit dans cette affaire.

Les conférenciers ont aussi profité de cette occasion pour éclairer l’opinion de l’information sur laquelle l’Etat aurait baillé cette résidence.  Selon eux cette information est fausse et que leur client a légalement acquis  cette propriété.

Profitant de notre micro, Me Lancinet Sylla a aussi évoqué la violation de certains articles de la charte de la transition par le Comité National du Rassemblement pour le Développement, dans sa procédure de récupération des biens de l’Etat. On écoute  Me Lancinet Sylla  au micro d’Amara Simba Sylla.

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%