Soleil FM
Guinée politique Infos

Riposte contre le Covid-19 : Le bilan peu satisfaisant du ministère de la santé

Le ministre de la santé et le directeur de l’agence nationale de sécurité sanitaire ont conjointement animé ce lundi 13 juillet une conférence de presse à Kaloum. Une occasion pour le ministre colonel Rémy Lamah de présenter le bilan de la première phase du plan national de riposte contre la pandémie de COVID-19 en Guinée.

Dans son exposé, le ministre de la santé a établi un bilan sur les activités menées par son département visant à lutter contre la propagation du Coronavirus en Guinée. Après le détail de la prise en charge des malades qui a permis de diagnostiquer, d’isoler et de traiter les malades, le Colonel Rémy Lamah s’est accentué sur le plan de la logistique « Ce dispositif mis en place nous a permis aujourd’hui de passer de deux à neuf centres de traitement dont 9 à Conakry et trois à l’intérieur à l’occurrence Fria, Boké et Kindia. Cette extension nous a permis d’une capacité d’hospitalisation cumulée de 600 à 1200 lits. Notre capacité journalière de test est passée de 250 à 1000 personnes par jour, sur le plan de la communication à travers les médias des campagnes de sensibilisations ont été entreprises » a indiqué le chef du département de la santé devant les hommes de média.

Selon le ministre de la santé, beaucoup de ressources ont été englouties pour lutter contre les risques de contaminations de covid-19 en Guinée « sur le plan financier, le coût global du plan national de riposte s’est chiffré à 127 milliards de nos francs » a déclaré Rémy Lamah.

Malgré tous ces efforts fournis par le gouvernement et ses partenaires dans la lutte contre cette pandémie, le conférencier  n’a pas  manqué d’énumérer  des difficultés rencontrées sur le terrain « des contacts perdus de vue qui constituent des risques certains du maintien de la chaine de contamination de la maladie, la réticence de certains malades à se rendre dans les centres de traitement, il ya aussi le non respect des mesures barrières, certains de nos concitoyens continuent toujours de nier l’existence de la maladie » A déploré le ministre de la santé.

Pour clore, le ministre de la santé a annoncé des perspectives de son département parmi lesquelles l’implication des élus locaux afin de lutter efficacement contre la pandémie de COVID-19 en Guinée.

Amadou Oury Touré

Related posts

Manifestation du FNDC : Leprince toujours prêt à résister

tsegbaya

COVID-19/Guinée : Plus de trois cents cas suspects non suivis par les autorités sanitaires

soleilfm935

TPI Mamou : Cinq « tenanciers relâchés purement et simplement sous la base de l’article 544… »

soleilfm935