Soleil FM

Tag : artiste

Cultures Guinée Actus Guinée Economie

A la une Guinée culture : les opérateurs réduits en muette

LINSAN

La fédération des entreprises culturelles et économiques de Guinée (FECEG), a tenu un point de Presse ce vendredi dans la maison commune aux journalistes à Kipé Dadiya, dans la commune de Ratoma-Conakry. Cette conférence a pour objectif principal interpellé les autorités à lever les mesures sanitaires imposées aux entreprises évoluant dans le secteur de la culture.

En mars dernier, la Covid 19 a poussé les autorités à imposer des restrictions sur les entreprises culturelles, depuis lors, les producteurs et promoteurs de spectacles sont dans une mauvaise passe.

 C’est pourquoi le Président de la Fédération des Entreprises culturelles et économiques de Guinée invite l’État à soutenir ce secteur qui selon lui est peu soutenu par les autorités compétentes.

« Nous interpelons l’Etat afin qu’il puisse lever les restrictions qui pèsent sur le spectacle du secteur vivant, qu’est de la Musique. L’enjeu crucial aujourd’hui est de parvenir à minimiser l’impact et l’ampleur de ces pertes, dans la durée à préserver la capacité d’investissement et relancer un secteur déjà laissé pour compte, afin de faire rayonner notre culture », souhaite Ibrahim Cissé.

Mohamed Lamine Diallo communément appelé Mamadou thug, artiste-comédien et chef d’entreprise, lance son cri de cœur afin qu’ils regagnent les scènes de spectacles.

« Ça me rend plus pauvre, je suis devenu de plus en plus ‘’Miskine’’. Donc, vraiment à travers la fédération des entreprises culturelles et Economiques de Guinée, nous espérons que l’Etat va nous laisser nous exprimer, car si nous ne nous exprimons pas, nous ne pourrons pas vivre », soupire l’humoriste.

Ces producteurs envisagent également d’organiser deux journées de concertation afin de déposer un mémorandum auprès des autorités.

« Pour qu’ils puissent nous accompagner à déployer des mesures transverses de sauver le secteur. Nous appelons le gouvernement à mettre en place un plan direct au bénéfice des TPE et PME du secteur dont le modèle incompatible avec les mécanismes de prêt, ce n’est que dans ces conditions que la production de spectacles et de musique saura relever le défi », ambitionne Ibrahim C.

Selon un communiqué dressé par cette fédération, plus d’une dizaine d’Entreprises se trouvent impactées par l’annulation des spectacles. Ce qui équivaut à une perte de plus six milliards de franc guinéens.

FATOUMATA NIMAGA