Soleil FM

Tag : CEDEAO

Guinée Actus Guinée Politique

A la une Guinée : le Chef de file de l’opposition en visite chez le représentant de la CEDEAO

LINSAN

Le représentant de la CEDEAO a reçu le cabinet du chef de file de l’opposition ce mercredi 23 juin 2021 au siège de l’institution ouest africaine sis à Dixinn, dans la commune du même nom. Cette visite de courtoisie s’inscrit dans la démarche qui consiste à prendre contact avec les organismes nationaux et internationaux. Pour le représentant de l’organisation de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, l’objectif était de faire connaître le rôle du chef de file de l’opposition.

Depuis la mise en place de son cabinet, le chef de file de l’opposition a toujours effectué des rencontres avec des institutions nationales et internationales, afin d’échanger sur les questions brulantes du pays. Ce mercredi 23 juin 2021, c’était le tour du représentant de la CEDEAO en Guinée.  Mamadou Sylla rappelle l’objectif de ces contacts. 

« On a rencontré le représentant de la CEDEAO, pour nous, c’est comme si on a rencontré  les différents chefs d’Etat des quinze 15 pays membres. Vraiment l’accueil était très chaleureux et c’était une visite de courtoisie. Vous savez depuis ma prise de fonction j’ai rencontré pas mal d’institutions nationales et internationales, mais aussi les ambassades, c’est dans ce cadre de faire connaitre et  parler aussi le rôle du chef de file » a-t-il rappelé.

Le présentant de la CEDEAO s’est réjoui de cette visite de courtoisie du cabinet du chef de file de l’opposition. Mario Gomes Fernandez.

« C’était une visite de courtoisie, comme nous la CEDEAO sommes là pour faciliter les choses s’il y a un problème. Et aussi nous sommes une organisation  des Etats, on ne  s’ingère  pas dans la politique des Etats, on facilite les dialogues entre les acteurs. Je pense qu’avec cette visite du chef de file de l’opposition on a beaucoup appris, on a écouté et on a bien pris note. On fera ce qui est possible. »  A-t-il précisé.

Comme il le dit souvent. Avec cette stratégie, le chef de file de l’opposition, leader de l’UDG s’oppose autrement au régime Condé.

AMARA SIMBA

Actualités

AFRIQUE-ECO : les dirigeants ont un plan en deux phases

LINSAN

 Le Président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a annoncé samedi à accra la mise en place d’une nouvelle feuille de route pour accélérer le processus d’instauration de la monnaie unique « Eco », a rapporté un communiqué de la présidence ivoirienne, au terme du 59è sommet ordinaire tenu à Accra.

« Au plan économique, Nana Dankwa Akufo-Addo a souligné que la question de la monnaie unique est toujours d’actualité et a révélé la mise en place d’une nouvelle feuille de route pour accélérer le processus », a indiqué le texte.

A noter que ce sont 15 pays d’Afrique de l’ouest qui se sont accordés sur le projet de l’Eco. La création de cette monnaie se fera en deux phases.

Dans la première phase, les pays qui disposent de leurs propres monnaies (Gambie, Ghana, Guinée, Nigeria et Sierra Leone) doivent lancer une monnaie unique, puis dans une deuxième phase les 8 pays membres de l’Uemoa qui ont en commun le franc CFA (Franc de la Communauté financière en Afrique) devraient s’y greffer, de sorte à ce que tous les pays membres de la Cedeao utilisent une même et unique monnaie.

Le projet de monnaie unique date de plusieurs décennies, mais il n’a pu être concrétisé pour diverses raisons.

Lors du sommet, le Président Nana Akufo-Addo a salué les mesures prises au niveau de l’espace communautaire, qui ont permis d’atténuer l’impact de la pandémie de Coronavirus et a appelé ardemment à la mise au point des vaccins propres aux pays africains, a souligné le même texte.

Sur la situation au Mali, le Président de la Commission de la CEDEAO, Jean–Claude BROU a préconisé la mise en œuvre des décisions prises le 31 mai dernier, lors du Sommet extraordinaire de la CEDEAO, en particulier le respect de la date de l’élection présidentielle fixée au 22 février 2022.

En marge du sommet, un protocole d’accord a été signé entre le Sénégal et la Guinée pour la réouverture de leurs frontières, fermées depuis la pandémie de la fièvre Ebola en Guinée.

Source : www.aa.com.tr/fr/afrique

LAMINE LINSAN