Soleil FM

Tag : grâce

Guinée Actus Sociétés

A la une Maison centrale de Conakry : Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté sortis de prison (réaction)

LINSAN

Après Boubacar Diallo alias ‘’ Grenade ‘’ et Mamady Condé alias Madic 100 frontière, deux autres opposants politiques ont été graciés mardi 22 juin 2021 par le président Alpha Condé. Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté, étaient poursuivis pour « production et diffusion d’informations de nature à troubler l’ordre public ».  Ils viennent d’être libérés ce mercredi 23 juin 2021 à la maison centre de Conakry.

Arrêtés le 16 septembre 2020 à Conakry juste après le lancement de leur mouvement politique à la maison de la presse de Kipé, Souleymane Condé, coordinateur des antennes du FNDC aux Etas Unis d’Amérique et Youssouf Dioubaté ont été mis en liberté après avoir écrit une lettre au président, dans laquelle ils ont demandé pardon. Même si son compagnon a préféré s’abstenir du micro, Youssouf Dioubaté a quant à lui, rendu un hommage à l’un de ses codétenus  disparu.

« Quand vous regardez de l’Ouest à l’Est, du Sud au Nord, le ciel est devenu rouge en Guinée. Mais pour le moment, c’est lieu pour moi de rendre un vibrant hommage à mon cher regretté Roger Bamba avec qui j’ai partagé le même matelas. Que Dieu protège son âme ! », a-t-il dit.

Après neuf mois de détention, le désormais ancien pensionnaire de la maison centrale dit avoir bénéficié de bon traitement dans sa cellule. Il a d’abord remercié ceux qui se sont impliqués dans sa libération avant de saluer le geste du chef de l’Etat.

« La prison est synonyme d’humiliation et de prise de conscience. J’avais mis mon pied dans l’eau, personne ne pouvait l’enlever si ce n’est que le Président de la République Alpha Condé, grand merci à lui. Et je souhaite auprès de lui, le train qu’il avait démarré depuis des années, de faire l’escale pour avoir de nouveaux passagers », a souhaité l’opposant à Alpha Condé.

Maitre Salifou Béavogui, l’un des avocats de ces graciés se réjoui de la libération de leurs clients. Il invite ceux-ci, à regarder dans l’avenir.

«  Je demande à mes clients de mettre cette affaire derrière, et d’accepter que c’était le destin et de continuer leur vie pour le bien-être de la population », a t-il conseillé.

Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté avaient été tous condamnés par le tribunal de première instance de Dixinn à un an de prison ferme. Il leur restait deux mois 25 jours pour purger leur peine.

SAMUEL DEMBA DUOLAMOU

Guinée Actus Guinée Politique

A la une L’ère des grâces en Guinée

LINSAN

La grâce présidentielle est à nouveau accordée à deux autres prisonniers politiques, il s’agit de Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté. L’annonce a été faite ce mardi 22 juin 2021 dans un décret lu sur les médias d’Etat. Après avoir bénéficiés de cette totale remise de peine. Notre rédaction a joint ce mercredi l’honorable Abdoulaye Kourouma, député à l’Assemblée nationale et président du parti Rassemblement pour la Renaissance et le Développement (RRD). Cet homme politique s’est dit joyeux de cet acte du Président Alpha Condé, il n’a pas également hésité à lui invité de faire bonne œuvre de son pouvoir.

Abdoulaye Kourouma, Député guinéen et leader du RRD

Jugés et condamnés pour opposition au troisième mandat du Président à un an d’emprisonnement et une amende de 20 millions chacun, Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté ont désormais bénéficié de la grâce du Président. Cette faveur de la part du Chef de l’Etat est bien appréciée par le leader du  RRD. Il invite par la même occasion le Président de la République à user de la sagesse durant son mandat en cours.

 « Mais ce que je voudrai dire au Professeur Alpha Condé, le mandat qu’il est entain d’exercer ne doit pas être un mandat politique, ça doit être un mandat de développement économique, social et surtout un mandat de paix, de culture et de l’unité nationale. Il doit préparer une sortie honorable et une fondation pour le pays dans le cadre du developpement sociopolitique et économique », a déclaré Abdoulaye Kourouma.

Poursuivant, le leader du Rassemblement pour la Renaissance et le Développement insiste sur l’unité nationale.

 « Moi je lui demande pardon, nous avons tous été candidats, il a gagné les élections, nous même nous avons reconnu sa victoire et on lui a felicité. Aujourd’hui il detient le pouvoir dicrétionnaire alors c’est à lui d’orienter le pays et ses contenus sur le bon chemin. Dans ce cas, il doit vraiment nous accepter, que nous sortons de la politique politicienne et que nous travaillons main dans la main », affirme-t-il.

L’homme politique souhaite le meilleur pour ceux qui viennent de recouvrer leur liberté. 

« Ceux qui ont eu leur liberté, vraiment on leur dit bonne chance pour le reste de la vie et de continuer le combat pour le développement du pays, d’avoir l’amour du pays et surtout d’être fort moralement », a-t-il souhaité.

Quelques heures plutôt, les bénéficiaires de cette grâce ont dressé une demande de clémence au chef de l’Etat guinéen.

FATOUMATA NIMAGA

Guinée Actus Sociétés

A la une GUINEE : Mamady Kaba (LIDDA) félicite le Président

LINSAN

Suite à la grâce accordée à deux détenus politiques le vendredi 18 juin 2021 par le Président Alpha Condé, notre rédaction a joint ce dimanche 20 juin 2021 le président de la Ligue pour les Droits et la Démocratie en Afrique. En tant qu’homme de droit Mamady Kaba a exprimé son sentiment de satisfaction vis-à-vis du chef de l’Etat.

Le Chef de l’Etat guinéen, Pr Alpha Condé a gracié Aboubacar Diallo dit ‘’Grenade’’ et Mamady Condé sous le sobriquet de ‘’Madick cent frontière’’. Cet acte du Président Condé qui fait la ‘’Une’’ dans tout le pays est bien apprécié par certains défenseurs des droits de l’homme. C’est le cas de Dr Mamady Kaba, Président de la Ligue des Droits et la Démocratie en Afrique. 

« Je pense que c’est une très bonne chose, parce que le devoir régalien du Président de la République, c’est d’abord rassurer et consolider la paix et l’unité nationale dans le pays. Alors tous les sacrifices qui peuvent contribuer à consolider la paix, sont nécessaires pour permettre au pays d’évoluer et de progresser dans le bon chemin. Je félicite la décision du Président, je l’encourage à persévérer dans cette voie, à poser des actes similaires qui contribuent davantage afin de donner au dialogue les meilleures chances de réussites», a-t-il indiqué.

Après avoir félicité le Professeur Alpha Condé, Mamady Kaba invite la justice a accéléré le procès des autres détenus politiques pour que ces derniers obtiennent aussi une grâce du Président. 

« Pour bénéficier de la grâce du Président, il faut d’abord avoir été condamné, alors nous demandons l’accélération du procès de ceux qui sont en détention dans le cadre politique. Je pense que cette grâce qui vient de débuter, pourra s’étendre pour ceux qui seront condamnés, et je pense que par cet acte, le Président contribue à régler la situation, à renforcer la paix et la quiétude sociale », recommande l’activiste.

Il reste à savoir si ce geste du Président de la République pourra être élargi aux autres détenus politiques.

FATOUMATA NIMAGA