Soleil FM

Tag : Madick cent frontière

Guinée Actus Sociétés

A la une GUINEE : Mamady Kaba (LIDDA) félicite le Président

LINSAN

Suite à la grâce accordée à deux détenus politiques le vendredi 18 juin 2021 par le Président Alpha Condé, notre rédaction a joint ce dimanche 20 juin 2021 le président de la Ligue pour les Droits et la Démocratie en Afrique. En tant qu’homme de droit Mamady Kaba a exprimé son sentiment de satisfaction vis-à-vis du chef de l’Etat.

Le Chef de l’Etat guinéen, Pr Alpha Condé a gracié Aboubacar Diallo dit ‘’Grenade’’ et Mamady Condé sous le sobriquet de ‘’Madick cent frontière’’. Cet acte du Président Condé qui fait la ‘’Une’’ dans tout le pays est bien apprécié par certains défenseurs des droits de l’homme. C’est le cas de Dr Mamady Kaba, Président de la Ligue des Droits et la Démocratie en Afrique. 

« Je pense que c’est une très bonne chose, parce que le devoir régalien du Président de la République, c’est d’abord rassurer et consolider la paix et l’unité nationale dans le pays. Alors tous les sacrifices qui peuvent contribuer à consolider la paix, sont nécessaires pour permettre au pays d’évoluer et de progresser dans le bon chemin. Je félicite la décision du Président, je l’encourage à persévérer dans cette voie, à poser des actes similaires qui contribuent davantage afin de donner au dialogue les meilleures chances de réussites», a-t-il indiqué.

Après avoir félicité le Professeur Alpha Condé, Mamady Kaba invite la justice a accéléré le procès des autres détenus politiques pour que ces derniers obtiennent aussi une grâce du Président. 

« Pour bénéficier de la grâce du Président, il faut d’abord avoir été condamné, alors nous demandons l’accélération du procès de ceux qui sont en détention dans le cadre politique. Je pense que cette grâce qui vient de débuter, pourra s’étendre pour ceux qui seront condamnés, et je pense que par cet acte, le Président contribue à régler la situation, à renforcer la paix et la quiétude sociale », recommande l’activiste.

Il reste à savoir si ce geste du Président de la République pourra être élargi aux autres détenus politiques.

FATOUMATA NIMAGA