Soleil FM

Tag : Me Salifou Béavogui

Guinée Actus Sociétés

A la une Maison centrale de Conakry : Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté sortis de prison (réaction)

LINSAN

Après Boubacar Diallo alias ‘’ Grenade ‘’ et Mamady Condé alias Madic 100 frontière, deux autres opposants politiques ont été graciés mardi 22 juin 2021 par le président Alpha Condé. Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté, étaient poursuivis pour « production et diffusion d’informations de nature à troubler l’ordre public ».  Ils viennent d’être libérés ce mercredi 23 juin 2021 à la maison centre de Conakry.

Arrêtés le 16 septembre 2020 à Conakry juste après le lancement de leur mouvement politique à la maison de la presse de Kipé, Souleymane Condé, coordinateur des antennes du FNDC aux Etas Unis d’Amérique et Youssouf Dioubaté ont été mis en liberté après avoir écrit une lettre au président, dans laquelle ils ont demandé pardon. Même si son compagnon a préféré s’abstenir du micro, Youssouf Dioubaté a quant à lui, rendu un hommage à l’un de ses codétenus  disparu.

« Quand vous regardez de l’Ouest à l’Est, du Sud au Nord, le ciel est devenu rouge en Guinée. Mais pour le moment, c’est lieu pour moi de rendre un vibrant hommage à mon cher regretté Roger Bamba avec qui j’ai partagé le même matelas. Que Dieu protège son âme ! », a-t-il dit.

Après neuf mois de détention, le désormais ancien pensionnaire de la maison centrale dit avoir bénéficié de bon traitement dans sa cellule. Il a d’abord remercié ceux qui se sont impliqués dans sa libération avant de saluer le geste du chef de l’Etat.

« La prison est synonyme d’humiliation et de prise de conscience. J’avais mis mon pied dans l’eau, personne ne pouvait l’enlever si ce n’est que le Président de la République Alpha Condé, grand merci à lui. Et je souhaite auprès de lui, le train qu’il avait démarré depuis des années, de faire l’escale pour avoir de nouveaux passagers », a souhaité l’opposant à Alpha Condé.

Maitre Salifou Béavogui, l’un des avocats de ces graciés se réjoui de la libération de leurs clients. Il invite ceux-ci, à regarder dans l’avenir.

«  Je demande à mes clients de mettre cette affaire derrière, et d’accepter que c’était le destin et de continuer leur vie pour le bien-être de la population », a t-il conseillé.

Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté avaient été tous condamnés par le tribunal de première instance de Dixinn à un an de prison ferme. Il leur restait deux mois 25 jours pour purger leur peine.

SAMUEL DEMBA DUOLAMOU