Soleil FM

Tag : Ousmane Gnèlöye Diallo

Guinée Actus Sociétés

A la une ‘’Nous attendons plus que ce dossier soit transmis en appel pour que monsieur Gnéloye soit situé sur son sort’’, Me Pépé Antoine Lamah

LINSAN

Ousmane Gnèlöye Diallo a arrêté ce mardi à l’aéroport international de Conakry Gbessia alors qu’il s’apprêtait à quitter Conakry. L’information est confirmée par l’avocat de dame Kadiatou Biro qui l’avait trimbalé devant la justice. Joint ce mercredi par notre rédaction, maitre Pépé Antoine Lamah dira que l’arrestation de Gnèlöye n’a pas été facile, mais se réjouit tout de même.

Ousmane Gnèlöye Diallo qui se faisait appeler ‘’le ministre de la défense d’Alpha Condé sur Facebook’’ qui courait encore, est désormais aux mains des services de sécurité. Pour maître Pépé Antoine Lamah, son interpellation a été très difficile.

« C’est un sentiment de satisfaction, un sentiment de réjouissance. Je dois signaler que cette interpellation n’a pas été du tout  facile, elle a été compliqué par le commissaire central de l’aéroport qui n’a pas du tout facilité les choses. Il nous a fait savoir que l’avion qui devrait transporter Gnéloye avait déjà quitté le tarmac et plus tard il fait savoir qu’il est dans l’avion », a-t-il expliqué.

Comme une trainée de poudre, de nombreux médias ont aussitôt relayé la détention d’Ousmane Gnèlöye Diallo à la maison centrale de Coronthie. Sauf que l’information a été démentie par l’homme en robe noir.

« Ce matin la dernière nouvelle que j’ai reçu est qu’il est dans un service de police du coté de Gbessia en attendant son transfèrement  à la maison centrale de Conakry »

Notre interlocuteur plus que déterminé n’entend pas lâcher prise dans cette affaire et dit attendre la réouverture d’une prochaine audience.

« Le dossier certainement est transmis à la cour d’appel, nous attendons  plus que ce dossier soit transmis en appel  pour que monsieur Gnéloye soit situé sur son sort », a-t-il espéré.

Il faut rappeler qu’Ousmane Gnèlöye est interpellé alors qu’il était condamné à 5 ans de prison par le tribunal de première instance de Dixinn avec une amende de 5millions de francs guinéens, mais n’a jamais fait la prison et était libre de tout mouvement. Affaire à suivre !

AMARA SIMBA SYLLA