Soleil FM

Tag : Syndicats de l'éducation

Euro 2021 Sociétés

A la une Eduction : le SLECG, SNE, FSPE et SNAESURE s’unissent pour déposer un mémo commun

LINSAN

S’achemine-ton vers une unité syndicale de l’éducation ? En tout cas toutes les structures syndicales de l’éducation le (SLECG, SNE, FSPE et SNAESURE) étaient en conclave ce samedi 25 septembre 2021 à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry pour parler d’une même voix. Elles décident dorénavant d’enterrer la hache de guerre pour porter afin déposer mémorandum devant le CNRD dans lequel elles vont exprimer leurs préoccupations pour la défense des enseignants dans cette transition.

Cette rencontre est la résultante de leur échange qui a eu lieu au palais avec le Colonel Mamadi Doumbouyadans dans les séries de concertations :

« Suite à la rencontre avec le président du CNRD, il nous a été instruit d’aller vers l’unité syndicale et de produire un mémorendum commun qu’on va essayer de déposer devant la junte dans lequel nous allons exprimer nos préoccupations, mais aussi nos propositions de solutions quant à la conduite de la transition pour qu’il est une transition réussite et appaisée en République de Guinée. C’est la raison pour laquelle toutes les structures syndicales ont mis leur égaux de côté pour voir en face la défense des intérêts matériels et moraux des enseignants pour que l’avenir, nous puissions parler d’une seule voix. Donc, la rencontre d’aujourd’hui, était une rencontre de partage, d’échange et de mise en place d’une commission technique composée de deux membres de chaques structures ou fédération syndicale qui vont se rencontrer le mardi 28 septembre. Et ils viendront proposer aux sexrétaires généraux de resultat de leurs travaux et c’est à l’issue de cette validation que nous secrétaires généraux allons convoquer tous les enseignants à une assemblée générale pendant laquelle nous allons recueillir l’avis général des enseignants, les intégrer si nécessaire dans le mémo avant de la tirer et signer, et en fin de compte, demander une audiance auprès des nouvelles autorités pour leur remettre main à main notre mémo pour qu’on puisse avoir une concertation même verbale. Ce qui va permettre de nous envoyer vers une ouverture des classes réussie et apaisée », a indiqué Michel Pépé Balamou est le secrétaire général du Syndicat National de l’Education, porte-parole pour la circonstance.

SAMUEL DEMBA DUOLAMOU